• Votre Majesté

    "Votre Majesté" ("Your Highness" en VO) est un film de David Gordon Green avec Danny McBride, James Franco, Nathalie Portman et Zooey Deschanel.

     

    Synopsis :

      À travers les âges, les récits d'aventures ont édifié l'image du vaillant chevalier, prompt à secourir les damoiselles en détresse, à combattre les dragons et à venir à bout de tous les maux de la terre. Mais derrière chaque figure héroïque se cache un frérot empoté dont le seul mot d'ordre est d'éviter tous les risques hardiment défiés par son aîné.
    Thadeous a grandi dans l'ombre de Fabious, le premier-né et prétendant au trône, dont les exploits sans cesse renouvelés lui valent l'adoration de son peuple. Las de se voir dénier le prestige, les révérences et une ascension possible à la couronne, Thadeous s'adonne aux plaisirs faciles que lui procurent les herbes magiques, les potions alcoolisées et les jouvencelles de petite vertu, jusqu'au jour où la promise de Fabious et future reine Belladonna disparaît aux mains de l'infâme sorcier Leezar. Sa majesté de père livre enfin à sa chiffe molle de fils un ultimatum : se ressaisir et aider son aîné à délivrer sa bien-aimée ou se voir banni du royaume.

    Notre pétochard de Thadeous s'embarque à contrecœur dans sa première épopée aux côtés de Fabious. Rejoints par Isabel, une guerrière énigmatique mue dans cette quête par des raisons troubles, ils vont devoir traverser des contrées hostiles, batailler de terrifiantes créatures et braver des chevaliers perfides pour libérer la princesse en péril. Si Thadeous parvient à réveiller le héros sans peur et sans reproche qui sommeille en lui, il pourra aider son frère dans son intrépide mission et sauver le royaume de la destruction. S'il se débine une fois encore, il périra en poltron, témoin privilégié de l'avènement d'un tout nouvel âge des ténèbres.

     

     

    Critique :

    Un film décevant, pathétique et vulgaire !

     

    L’idée de base n’était peut-être pas mauvaise : faire une parodie un peu trash (sexe, drogue et connerie) des films de fantasy. Malheureusement, le résultat n’est pas concluant.

    Le problème, c’est que l’humour est mal dosé et trop porté sur le côté cul. Les références sexuelles sont même vraiment trop vulgaires : parfois elles ne sont justes pas drôles.

    De plus, certains passages sont un peu trop « sanglants » pour un film de ce genre.

    Les personnages sont aussi trop caricaturaux, l’intrigue bien trop simpliste. Autant dire qu’il n’y a aucune originalité…

    Des parodies qui ne volent pas là, il y en a beaucoup, mais là on creuse carrément…

     

    Il y a pourtant quelques points sympathiques et même originaux (comme la main-serpent) qui offrent de « bons moments ». Certaines blagues ou remarques sont aussi bien poilantes même si l’humour est parfois trop lourd et de très bas niveau.

     

    Les jeux d’acteurs, même si parfois ils sont surjoués, ne sont pas spécialement mauvais.  Ils permettent de bien saisir les personnages.

    Et avec cette grosse question : que vient faire Portman dans une bouse pareille, elle qui a assez bien mené sa carrière ? D’ailleurs, il est surprenant de voir que son personnage est relativement bien construit et crédible.

    Et un méchant bien sympathique !

     

    Un film qui ne m’a pas vraiment emballé, avec un humour assez mauvais…

     

    Bande-Annonce :

     

    « William Adams, le samouraï des mersLes chevaliers de la Table Ronde »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :