• The Sherlock Holmes Story, T.01

    "The Sherlock Holmes Story, T.01" est un manga de KWON Kyo-Jeong.

     

    Synopsis :

    L’histoire du célèbre détective privé anglais Sherlock Holmes, ici revisitée par Kwon Gyo-Jung, commence par sa rencontre avec Watson, son meilleur ami et assistant. Étaient-ils de simples amis, ou étaient-ils davantage des amants ? Ainsi, les célèbres protagonistes inventés par Sir Arthur Conan Doyle deviennent petit à petit les héros d’une véritable romance...

     

    http://ekladata.com/zfvaZo4UCzOhnlkSRJpfY26Weo4.jpg

     

    Critique :

    Pour commencer sur ce manga sympa, la couverture… Hem… Je me demande si elle n’a pas été gentiment retouchée. Pourquoi, on dirait que Holmes tient une cigarette…cigarette qui n’existe pas sur la couverture… Bref.

     

    Alors, j’ai vraiment bien aimé ce manga même s’il a quelques défauts.

    Dans un premier temps, les bons points. Le style de dessin est assez épuré, chose que j’apprécie beaucoup en manga, car ça ne surcharge pas les yeux et permet une lecture « calme » et « reposante ». Ensuite, les personnages ne sont pas trop efféminés, contrairement aux autres mangas coréens que je possède.

    Une chose aussi que j’ai appréciée, c’est la relation Holmes-Watson. Le manga à la particularité de ne pas avoir de 4e de couverture. Je peux vous dire que j’ai été bien étonnée de voir que le synopsis se demandait si les deux compères étaient amants… Parce que franchement, je n’ai rien ressenti de cela dans tout le récit. On sent qu’ils sont proches, mais pas une proximité du genre amoureux. Plutôt comme deux frères. Certes, ils ont un côté fripon, surtout avec l’histoire de la moustache, mais je n’ai rien trouvé, qui relève de la sexualité… Et j’avoue que j’ai aimé cette relation fraternelle. Je n’ai rien contre la redondante idée que Holmes et Watson étaient gays, mais j’aime bien aussi voir autre chose, surtout que leur relation homo est pas mal exploitée ces derniers temps.

     

    L’intrigue de ce premier tome est simple, voir même trop simpliste pour moi. Bon, elle n’est pas désagréable et est bien expliquée, malheureusement, elle manque un peu (beaucoup) de dynamiste et pourrait se résoudre facilement pour un néophyte. Je dis bien pourrai, car comme pas mal de récits sur Holmes, le lecteur n’a pas toutes les pièces en main pour tirer des conclusions correctes. Cependant, on comprend vite les choses. Je me suis même demandé si l’histoire n’était pas un mixte entre les « petits hommes dansants » et un autre récit.

     

    Le manga se termine par le récit que fait Watson de sa rencontre avec Holmes à sa fiancée Mary. Je ne sais pas ce que le second tome apportera, mais je pense que je suivrai cette série.

     

    Malgré une intrigue simple, ce manga m’a bien plus, car calme et reposant. Pas sûr qu’il plaise aux amateurs de baston et de dynamisme, mais il devrait convenir à un lectorat plus détendu.

    « La Volonté du DragonL'assassinat d'Henri IV »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :