• Star Trek : Into Darkness

    "Star Trek : into darkness" est un film de J. J. Abrams avec Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbach.

     

    Synopsis :

    Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
    Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
    Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

    Critique :

    Ce nouveau Star Trek est sympathique et j’ai passé un bon moment. Cependant, c’est une production qui souffre d’un « beaucoup de bruit pour rien » de la par de la promo.

     

    Rien qu’en relisant le synopsis de mon article, je me dis qu’il est un poil exagéré : aucune flotte n’explose ; les forces terroristes sont un homme ; c’est le bordel, mais le chaos pas vraiment ; période de guerre, non plus… Rien qu’avec ça, vous comprenez l’idée de beaucoup de bruit pour rien…

     

    La promo axait aussi beaucoup sur la personne de Concombre (le petit nom effectif que j’ai donné à Benedict Cumberbach). Et c’est au moins vrai : il est très bon. D’ailleurs, on sent la différence de jeu entre Pine qui est américain et Concombre anglais qui vient probablement du théâtre.

    Pour les autres personnages, j’ai l’impression qu’une plainte a été entendue : Uhura. Bon, niveau personnage féminin, je dirai qu’on pourrait encore faire mieux. Mais comparer au premier film, elle est bien plus active. D’ailleurs, l’introduction d’un second personnage féminin n’est pas un mal non plus. On est quand même loin d’avoir de vrais bons perso féminins… Encore un effort pour le prochain ?

    Sinon, rien à dire sur Kirk, Spock (toujours aussi canon que ce soit la version jeune ou ancienne) et compagnie.

     

    Pour l’intrigue… elle est sympa. Par contre, on n’est quand même pas loin d’être sur un remake du second vieux film, la colère de Khan… Ceux qui ont vu cette vieille production devraient ne pas trop être surpris par certaines choses…

    Ce qui m’a beaucoup embêté, c’est le surplus d’action. Je sais que certains adorent que ça pète dans tous les sens toutes les 5 min, qu’il faut de la tension sans arrêt… Mais perso, des temps morts assez longs (qui peut venir aussi de la manière de filmer et de changer de plan) n’auraient pas été un mal. Bref,

    J’aurai surtout beaucoup aimé qu’on ne mette pas tant en avant les problèmes de couple entre Uhura et Spock. C’est un peu casse-couilles… Mais bon, il fallait bien mettre quelque chose de « romantique ».

    Bien contente d’avoir vu nos amis les Klingons, même si ce n’est pas très longtemps ! J’espère qu’on aura l’occasion de les revoir.

     

     

    J’ai l’impression de mettre en avant beaucoup de points négatifs en avant, mais pas forcément de bon. Mais comme je l’ai dit, il y a un effet beaucoup de bruit pour rien. Ce film est cependant un bon moment de ciné dans le domaine de la distraction.

    Cependant, j’espère que J. J. Abrams ne mènera pas les prochains SW de la même manière… car je pense que ça ne passera pas…

    « Captain sir Richard Francis Burton : vers les sources du NilL'archéologie, instrument du politique ? »

  • Commentaires

    1
    Tix
    Samedi 15 Juin 2013 à 12:00
    Très probable en effet que la recette ne fonctionne pas pour Star Wars.. déjà qu'elle n'a pas l'air de fonctionner complètement pour Star Trek. Mais bon, un bon petit divertissement, et un super Benedict. Je suis d'accord pour le manque de temps morts, mais peut-être que la carte de la surdose d'action est au final préférable, car je trouve que les petites pauses qu'on a sont déjà niaises, attendues, et niaises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :