• Mythologie des lapons

    "Mythologie des lapons" est une monographie de Juha Pentikäinen, avec un préface de Jean-Marie Privat.

     

    Résumé de l'ouvrage :

    Depuis longtemps, les Lapons, ou, si l’on préfère les Sâmes, ont éveillé une vive curiosité et, dès 1673, Schefferus en a décrit les croyances. Cette ethnie des terres extrêmes — la terra hyperborea incognito — se trouve présente en Suède, en Norvège, en Finlande et en Russie, et vit de pêche, d’agriculture, ou d’élevage en suivant comme naguère les troupeaux de rennes, dans les zones les plus septentrionales de ces pays nordiques.
    Juha Pentikaïnen étudie les coutumes, les rites, la mythologie, et la conception du monde de ces populations marquées dans leur culture par des conditions de vie très éprouvantes. Il prête une attention particulière à l’articulation entre christianisme — luthérien à l’ouest, orthodoxe à l’est — et paganisme subsistant par la transmission orale. Ainsi accorde-t-il une large place à la transe, aux prédictions et à la voyance, à l’étude du chamanisme et de la sorcellerie.
    En ethnologue et en historien des religions, Juha Pentikaïnen nous offre une synthèse magistrale de ses enquêtes menées auprès de ces populations. Cette réflexion sur la culture lapone qui s’inscrit dans un mouvement international de réhabilitation des « peuples premiers » prend acte de leur récent réveil identitaire.
    Juha Pentikaïnen est professeur de religions comparées à l’Université d’Helsinki et professeur de folkloristique à l’Université de Turku. Il a publié une trentaine d’ouvrages et a enseigné, en tant qu’invité, en Europe et aux Etats-Unis.

     

    http://ekladata.com/17UEoYPrCusOikJfovLNp1vKRkc.jpg

     

    Avis :

    Comme je travaille sur un récit qui met en scène des créatures issues des légendes et de la mythologie, je suis toujours à la recherche de livres évoquant ces sujets. C’est donc avec plaisir que je suis un jour tombé sur ce livre.

     

    Les Same, c’est ainsi qu’il faut nommer les habitants de la Laponie, sont assez connus du grand public puisqu’ils luttent activement pour conserver leur culture.

     

    Je vais l’avouer : je n’ai pas lu entièrement cet ouvrage. Les deux derniers chapitres sont ceux qui étaient le « moins » intéressants par rapport à ce que je recherchais. Seconds aveux : je n’ai pas toujours tout compris à ce que livre racontait, surtout sur la partie concernant le chamanisme. L’auteur évoque surtout le chamanisme des Same, mais met peu en valeur cette pratique en général. Et comme je n’y connais rien…

    Sinon, un défaut dans ce livre : l’absence de carte. Il est parfois difficile de se situer dans cette région que je ne connais absolument pas ! Surtout que les Same s’étalent entre la Norvère, la Suède, la Finlande…

     

    Sinon, que dire ?

    Ce n’est pas évident de faire un commentaire de ce genre de livre.

    L’auteur nous offre, pour commencer, un bilan bibliographique sur le sujet, les mythes et les croyances des Same. Il faut dire que depuis les débuts de la christianisation de ces populations, des chercheurs de tous poils ses sont penchés sur leurs pratiques religieuses.

    Ensuite, j’ai beaucoup aimé la partie où l’auteur replace les Same dans leur contexte géographique. Pour comprendre les croyances et les mythes, il est important de savoir sans quel environnement physique évoluent ces populations. Il en va de même pour leur mode de vie : nomades, sédentaires, éleveurs de rennes, pécheurs…

     

    Ensuite vie les croyances et les pratiques culturelles et religieuses des Same. Je ne pense pas que je sois en mesure de critiquer cette partie. D’ailleurs, a-t-elle vocation à être critiquée ?

    J’ai cependant été surprise par quelques points. Par exemple, les loups et les ours sont respectés et ne sont pas considérés comme des nuisibles, alors que le Lynx, lui, l’est…

     

    Puis résumer, un livre très intéressant, mais dont la lecture sera peut-être un peu compliquée pour des personnes n’ayant pas vraiment de connaissance en ethnologie, ethnographie, sociologie et autre science sociale. Ce qui a été mon cas.

     

     

    « MétropolisLe Cycle du Graal, I, livre 1 : La Naissance du Roi Arthur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :