• Mordre le bouclier

    "Mordre le bouclier" est un roman de Justine Niogret. C'est la suite de "Chien du Heaume"

     

    Synopsis :

     Castel de Broe, six mois ont passé depuis la mort de Noalle et Chien du heaume, anéantie par la perte de ses doigts, s’abîme dans la contemplation de sa griffe de fer, cadeau de Regehir le forgeron. Bréhyr entend lui redonner vie et l’entraîne sur les routes à la recherche du dernier homme qu’elle doit tuer : Herôon. Parti en Terre sainte, celui-ci reviendra par le Tor, une tour mythique où le monde des vivants s’ouvre à celui des morts. Les deux guerrières remontent alors le sillage de sang, de larmes et de pourriture des croisades, arpentant côte à côte la voie de la folie et de la vengeance. Dans ce calvaire, Chien rencontrera Saint Roses, chevalier à la beauté d’icône, au savoir de maestre et dont la foi s’est érodée au pied des hautes murailles de Jérusalem. Une faible lueur qui annonce peut-être un espoir de rédemption.

     

    http://ekladata.com/dSaPF-aRVAdiJ9RPig-s3_2GU3o.jpg

     

    Critique :

    "Chien du Heaume" avait eu un avis mitigé de ma part. Pour cette suite, je suis plutôt déçue.

    On retrouve l'univers de tout le monde il est crade, tout le monde il est gros, tout le monde y puent, etc., même si ce n'est pas autant mis en avant que dans "Chien du heaume". Il y a toujours ce monde sans manichéisme où la "tendresse" et la "délicatesse" sont reines.Bref, la vie est dure et on le sent ! C'est quand même quelque chose que j'apprécie vraiment dans ce roman, même si cela va un peu à l'encontre de ce que j'ai vu en cours.

    Ensuite, il y a toujours ce vocabulaire et ses tournures de phrases à l'ancienne qui montrent la maîtrise de l'auteur sur sa période (Moyen-Âge). Bon, parfois c'est un peu lourd.

    La couverture est super bien ! Franchement, elle s'accorde bien avec celle du premier tome !

     

    Pour le récit en lui-même, je me suis plutôt fait chier car il ne se passe pas grand chose à mon goût et ça parlotte sans arrêts !!! Bon, c'est de la bonne parlotte (même si mon cerveau fatiguée a pas tout pigé), mais ça compense pas l'absence d'action. Dommage car la quatrième de couverture nous fait rêver de croisade... et puis rien. J'exagère, mais en fait, c'est Saint Roses qui raconte son expérience ( et la perte d'un bout de jambe). La vraie seule surprise est le retour de l'autre "lézard", la Salamandre !

    J'aime pas trop la fin (le dernier chapitre). Déjà dans le tome d'avant, la fin ne m'avait pas emballé. Et bien là encore, je l'ai trouvé chiante !

     

    C'est vraiment une micro critique.... Mais bon, j'ai pas été super emballée....Dommage car j'attendais plus de cette "suite". On ne trouve pas exactement ce qui a fait une partie du charme de "Chien du heaume".

     

    « Blood Alone T.02Blood Alone T.03 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :