• Manuel d'ethnographie

    "Manuel d'ethnographie" est une monographie de Marcel Mauss.

    4e de couverture :

    Des techniques du corps à l'étude des phénomènes religieux, c'est toute la vie sociale qui est ainsi présentée grâce aux exceptionnelles compétences et connaissances que réunissait Marcel Mauss, l'un des maîtres des sciences sociales en France avec Durkheim.

    Manuel d'ethnographie

    Avis :

    Aussi incroyable que cela puisse paraitre, ce livre se lit extrêmement bien et reste très facilement abordable.

     

    Vous vous êtes déjà demandé ce que fait un ethnologue dans une « population primitive » (oui, ce n’est le terme plus approprié, mais je sais que les gens comprendront ce que je souhaite dire) et comment il procède ? Pour le savoir, il suffit de lire cet ouvrage.

    Ce livre est la compilation « des cours » de Mauss sur le sujet.

     

    Mais avant de le lire, il y a des petits points qu’il ne faut pas oubliés. La première chose à noter, c’est que le livre est assez vieux. Donc, il ne faut pas s’offusquer de voir l’auteur tenir des propos que l’on qualifierait de choquants maintenant. Dans le contexte de son époque, c’était normal. Il faut faire un travail d’abstraction sur ces sujets.

    Depuis les propos tenus, l’ethnologie a beaucoup évolué et certains propos sont dépassés (je pense au totémisme très controversé, pour ne pas dire abandonné).

    Ensuite, certaines remarques font sourire : pour l’enregistrement audio, utilisez le gramophone… ou le cinématographe pour le son et l’image.

     

    Passez cela, j’avoue que j’ai été très surprise. Le livre se lit très facilement. J’avais déjà tenté de lire du Mass (Sociologie et anthropologie), mais j’avais abandonné ma lecture. Ici, c’est fluide, « simple ».

    L’auteur nous donne un aperçu théorique des enquêtes à mener lorsque l’on souhaite étudier une population ou des aspects d’une population. L’exercice parait simple au premier abord quand l’on touche à l’aspect « matériel ». Mais dès que l’on rentre dans les aspects « moins tangible » comme les aspects moraux ou juridiques, on voit apparaitre la complexité de telles études.

     

    Bien qu’elle soit obsolète, la bibliographie de cet ouvrage est juste énormisime. Mais outre cela, elle a le désavantage (ou avantage) de proposer des références dans des langes qu’on ne maitrise pas spécialement (beaucoup de titres sont en allemand).

     

    Un ouvrage de référence ? Oh que oui ! Et surtout très abordable même pour un public ayant des connaissances extrêmement faibles dans le domaine.  

    Bien sûr, ce sont des enseignements théoriques, mais cela permet de pouvoir porter un autre regard sur les choses. Après, comme je l’ai dit, certaines choses sont à prendre avec des pincettes, car probablement dépassés.

     

    À lire absolument !  

    « Matériaux, productions, circulations du Néolithique à l'âge du BronzeThe Grand Budapest Hotel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :