• "les livres culturels vous dépassent"...

    Comme n’importe quelle blogueuse, je reçois de temps en temps des commentaires sur mon blog. À 99,99 % des cas, cela me fait plaisir. Oui, je suis heureuse que ces gens passent quelques instants sur mon blog, lisent ce que j’écris et échangent avec moi.

    Jusqu’à maintenant, je n’ai vraiment jamais eu à me plaindre. Il y a bien eu quelques personnes qui laissent des commentaires pour leurs autopromos, mais ce n’est jamais bien méchant (même quand il n’y a même pas un bonjour).

     

     

    Hier, j’ai donc eu droit à mon vrai premier commentaire désagréable ! Bon, soyons honnête : comparer à ce qui s’est vu et lu sur d’autres blogs, c’est vraiment un petit message de rien du tout.

    C’est avec plaisir que je vous le fais partager : « Vu les nombreuses fautes d'orthographe qui émaillent votre article on comprend que vous soyez imperméable à un livre intéressant bien écrit et documenté. Il n'est que de voir vos goûts en matière de lecture pour comprendre que des livres culturels vous dépassent ». (au passage, j’ai corrigé ses fautes de frappe).

    Ce commentaire fait suite à un article d’un livre que j’ai lu il y a longtemps.

    Décortiquons un peu ce message.

     

    Alors oui, j’avoue ! L’orthographe et la grammaire ne sont pas mon fort. Je fais beaucoup de fautes. Et encore aujourd’hui, sans mon correcteur, j’en ferai beaucoup plus ! Et à l’époque où j’ai écrit cet article, je n’avais pas ledit correcteur… Donc bon, oui, il y avait probablement beaucoup de fautes !

    Ce commentaire m’aura au moins permis d’aller les corriger.

    Dans la critique du livre, je fais remarquer qu’il y avait beaucoup de fautes. Vu mon nouveau de nullité, si j’en ai vu c’est qu’il y en avait quand même pas mal…

     

    Si la première remarque peut-être justifiée, j’avoue avoir assez mal pris la seconde.

    La personne n’a probablement pas si bien regardé que ça mes lectures. Sinon 1) il aurait remarqué, sur la droite de mon blog, mes lectures en cours où se trouve un ouvrage de Mircea Eliade. Il me semble que cet homme n’est pas le dernier bitnik du coin ; 2) s’il avait parcouru l’ensemble des 10 derniers articles que j’ai posté, il y a un ouvrage d’archéologie.

    Donc les « livres culturels » ne me dépassent pas ! Pour tous lecteurs curieux, je vous invite à découvrir les ouvrages que j’ai critiqués dans la partie « autres lectures ». Vous y trouverez des avis de livres d’histoire, des livres d'ethnologies et d’anthropologie, des biographies… ces livres ne sont pas culturels, assurément.

    Bon, là je vais tendre le bâton pour le faire battre : j’ai abandonné la lecture du livre de Mircea Eliade, cité plus haut, car j’avais du mal à le comprendre. Probablement suis-je imperméable à un bon livre ?

    Ensuite, si la majorité de mes lectures ne correspond pas à ce que d’autres lisent, je trouve ça un peu déplacé de dire que mes gouts seraient mauvais. Surtout que comme beaucoup de gens, je vais acheter des livres dont les sujets ne m’intéressent pas et qui ne sont pas dans mes gouts !

    Ce que je lis en majorité ? Du fantastique, un peu de fantasy et de SF. La fantasy, le fantastique ? De la sous-littérature ? Vous savez surement raisons ! Tolkien, Jules Verne, H. G. Wells, c’est bien connu, sont des auteurs de sous-littératures.

    Enfin, en quoi les articles que je publie sur mon blog sont-ils représentatifs de l’ensemble de mes lectures ? La preuve en est que je ne commente pas l’ensemble des magazines que j’achète. Je viens d’ailleurs terminer le dernier numéro de « Religions et Histoire », soit le n° 49, de mars/avril 2013 et dont le sujet principal est « des animaux, des hommes et des dieux ». Il m’arrive de lire aussi certains magazines d’archéologie et de science (les dossiers de l’archéologie, science et avenir…) et tous autres dont les sujets me paraissent intéressants. Sans oublier mes bulletins de la Société Préhistorique Française.

     

    Bref…

     

     

    Pour m’incriminer un peu plus, j’avoue que je ne suis parfois pas très délicate. J’ai une grande gueule et je dis ce que je pense ! C’est parfois peut-être un peu brutal, voire agressif. C’est vrai que je manque parfois de délicatesse !

    Quand je donne mon avis sur un ouvrage, 1) je ne suis pas là pour brosser l’auteur dans le sens du poil ; 2) je dis ce que j’ai ressenti à ma lecture, je ne cherche pas à faire un commentaire littéraire genre cours de français ; 3) je ne suis qu’une humble blogueuse sans prétention ; 4) à 26 ans, j’ai une culture G assez limitée.

    Dans la mesure du possible, j’essaie de n’attaquer ni l’auteur, ni la maison d’édition. Mais parfois, c’est obligé de faire des remarques. Quand on paie un livre, on a le droit de s’attendre à minimum de qualité. Cela veut-il dire que l’auteur est un mauvais auteur ? Je ne crois pas, surtout quand on a lu qu’un seul ouvrage. Cela veut-il dire que la maison d’édition est moisie ? Je ne pense pas non plus. Que ce soit un auteur ou une maison, ce sont avant tout des personnes. L’erreur est humaine ! La preuve en est que j’ai trouvé une faute de frappe dans un livre de Claude Lévi-Strauss publié dans une grande maison d’édition !

     

    Sans vouloir stigmatiser l’auteur de ce commentaire désagréable, je voudrais juste signaler que ce genre de message n’est ni bénéfique pour son auteur, ni pour le livre dont il pense prendre la défense. Et comme blogueuse, je pense que ce genre de comportement est surtout dommageable pour le lecteur. Quand on se renseigne sur un livre, avoir de bons et mauvais avis permet de se faire une idée de l’ouvrage.

    Or là, le lecteur ne découvrira qu’une remarque désagréable concernant l’auteure de la critique (moi). C’est juste génial ! Moi, ça me donnerait pas envie de découvrir cet ouvrage rien que cette raison.

     

     

    Vous tombez sur un de mes articles en vous baladant sur le net, vous n’êtes pas d’accord avec moi ? Mais tant mieux ! Heureusement que nous ne sommes pas tous d’accord !

    Je vous invite d’ailleurs à le faire savoir ! Mais pas par une remarque qui stipulerait que je serais une grosse conne. PAR UNE CONTRE CRITIQUE ! Genre : moi, je ne suis pas d’accord avec toi parce que… et vous présentez vos arguments !

    De l’échange !

    Surtout que je suis toujours curieuse de savoir pourquoi certaines personnes approuvent mes avis et d’autres non.

     

     

    Voilà ce que je voulais dire à la suite de ce « non incident ». Certes, cela ne m’a pas spécialement fait plaisir, mais il y a eu bien pire sur la blogosphère. Certains(-es) blogueurs(-ses) ont eu des remarques bien plus désagréables et agressives.

    J’invite donc toutes les personnes qui laissent ce genre de mot sur les blogs à revoir leur comportement pour que tout le monde (auteur de livre, blogueur, lecteur) puisse évoluer dans un monde d’échange avec des éléments de critiques construit.

     

    « Jurassic Park 3DLe sommet des Dieux T.01 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Juin 2013 à 12:00
    Ce mec est simplement un con. Beaucoup de personne se sentent grandies en en rabaissant d'autres. D'ailleurs se sont souvent des personnes qui ont/avaient un (ptit ?) complexe d'infériorité qu'ils calment en infériorisant l'autre. Les cons ne sont malheureusement pas une espèce en voix d'extinction ! Je rajouterai juste que avoir des amis, c'est bien. Mais avoir des ennemis... c'est bien aussi lol. Car ça veut dire qu'on existe, qu'on a notre place dans le monde, qu'on est présent :-) À bientôt.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :