• Les fleurs du cardinal Richelieu

    "Les fleurs du cardinal Richelieu" est une BD de ZAZ au scénario, Esteve Polls Borrell au dessin, Andres Mossa et Micaele Tangorra aux couleurs et Sylvie Sabater pour les couleurs de la couverture

     

    Synopsis :

    Lyon, le 12 septembre 1642.
    Le marquis de Cinq-Mars est décapité place des Terreaux, pour avoir comploté contre le roi. Dans le même temps à Paris, Thomas de Vineuil rédige la dernière page de son journal. Il sait que les sbires de Richelieu vont venir le tuer, car il a pris part au complot. Il se remémore la querelle qui, sept ans auparavant, l'a entraîné dans la spirale des intrigues, alors qu'il pensait devenir simple professeur de botanique au Jardins du Roi (futur jardin des plantes) de monsieur Guy de la Brosse.
    Le récit narre l'histoire de Thomas, jeune botaniste surdoué, formé à l'université et complétant son savoir auprès des rebouteux du peuple. A une époque où la médecine tâtonne, Thomas est une sorte de sorcier, capable de soigner ou de tuer, en utilisant les plantes. Repéré par Richelieu, il va devenir l'un de ses principaux outils pendant les querelles et conspirations de la fin du règne de Louis XIII.
    Aidé de Géraud, un Garde du Cardinal, aventureux et désinvolte, Thomas va être l'instrument de l'Histoire.

     

    http://ekladata.com/GyI34QF3Ro9kq4MQQD8awdw726I.gif

     

    Critique :

    Cette BD m'a assez déçu. Le style de dessin de ce ouvrage fait assez ancien, bien que sa sortie soit récente (2010). Mais cela ne m'avait pas particulièrement rebuté. En effet, j'espérai y trouver un scénario assez intéressant et dynamique pour combler ce petit défaut. Malheureusement, ce ne fut pas le cas.

    L'histoire en elle même n'est pas mauvaise. Mais le tout manque d'approfondissement. Je pense que deux à trois tomes auraient été nécessaire pour que le récit soit vraiment de bonne qualité.

    Le récit se compose de deux parties pour ainsi dire : le "présent" où Thomas vit les événements, et le "passé" où se dernier raconte comment il en est arrivé là. La découpe de l'histoire n'est pas gênante. Au contraire, je trouve ça très bien. Mais c'est bien un problème de fond dont souffre la BD. Le contexte historique n'est pas assez présenté à mon goût. Quelqu'un qui ne connaît rien à l'époque de Louis XIII et Richelieu pourraient vite se retrouver perdu. Et c'est dommage. Les complots sont traités à la va vite. Il y en a plusieurs dans un seul volume de d'à peine 50 pages. L'aspect cape et d'épée, incarné par le personnage de Géraud, est peu exploité. A ce sujet, les dessins de combat d'épée sont peu dynamique. On s'y ennui presque.

    Pour en revenir vite fait sur le côté historique, même si ça manque de contexte, j'ai trouvé que la manière de rattaché Thomas au grand fil e l'Histoire est intéressant. A vrai dire, j'aime bien que les auteurs font intervenir un personnage fictif dans le cours des événements historiques.

    Ensuite, Thomas est botaniste au "futur" jardin des plantes et on évoque, dans la 4ème de couverture, son côté rebouteux. J'espérai donc trouver des informations sur les plantes médicinales de l'époque, sur la réalisation de breuvage, sur la médecine et les soins de cette époque. Au final, il n'y a rien. 

     

    Pour les personnages, je trouve qu'ils manquent tous d'approfondissement, comme le reste du récit. Cependant, j'ai beaucoup apprécié Richelieu. Il est loin du personnage de fiction habituel. Les auteurs nous ont offerts l'homme d'état plutôt que l'homme du mythe. On le qualifierai volontiers de "fumier" ou de "sale con".

    Il y a un personnage féminin, la "compagne" de Thomas. Elle ne sert à rien ! La romance entre cette dernière et le héros est presque inexistante. Au final, je me serai bien passé de tout ça...J'ai l'impression que la demoiselle est juste là pour permettre de faire une fille nue et le scène de cul...

     

    Voilà donc pour cette BD qui m'a plutôt déçu sur le fond. Cependant, sa lecture n'est pas désagréable. Mais elle ne restera pas dans ma mémoire bien longtemps.

    « L'intégrale des jurons du capitaine HaddockLa grotte des rêves perdus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :