• Les anges sont-ils nés en Mésopotamie ?

    "Les anges sont-il nés en Mésopotamie ? Une étude comparative entre les génies du Proche-Orient antique et les anges de la Bible" est un ouvrage d'Aurelien Le Maillot.

     

    4e de couverture :

    Lorsque nous pensons à l'ange, l'image d'un homme ailé, à la fois jeune, beau et bien souvent androgyne, s'impose immanquablement à notre esprit. Et pourtant, les anges de la Bible ne correspondent pas à tous à cette image de pureté ; certains mêmes sont décrits comme des êtres véritablement monstrueux.

    La Bible nous présente en effet différents types d'anges qu'il n'est pas toujours facile d'identifier. Ces êtres sont bien souvent le résultat d'une fusion de personnages - la plupart du temps hybrides - issus de cultures proche-orientales plus anciennes. C'est ainsi que le sphinx et le taureaux ailé androcéphale seraient les ancêtres des chérubins bibliques.

    Le travail présenté ici se veut une synthèse sur l'état actuel de nos connaissances sur les origines proche-orientales de la figure de l'ange et s'adresse aussi bien au spécialiste qu'à l'amateur curieux de connaitre les origines (parfois étonnantes) de la Bible.

    Les anges sont-ils nés en Mésopotamie ?

    Avis :

    Un livre intéressant, mais pas forcément facile à appréhender.

     

    Je pense que l’une des premières difficultés de ce livre est liée à la complexité de la Mésopotamie à l’époque définie. Pour avoir eu des cours là-dessus, c’est vrai qu’il est facile de s’y perdre. Ensuite, la mythologie, les divinités, la religiosité sont aussi compliquées. Il y a une multitude de dieux, de déesses, de créatures qui changent, évolue d’un endroit à l’autre, d’une période à l’autre.

    Bien qu’il y ait de très bonnes annexes, je pense qu’un petit listing des différentes divinités et de leur équivalent d’une ville, d’un royaume, d’une culture à l’autre.

     

    Ceci dit, c’est un ouvrage bien écrit dont on sent la volonté d’être accessible à tous. J’avoue avoir appris beaucoup de chose. Et il y a pas mal de choses surprenantes. Les Chérubins seraient des sphinx et les Seraphins seraient des serpents ailés !

    Outre cela, c’est un livre très riche, très travaillé. L’auteur évoque l’ensemble des périodes de la Mésopotamie et fait des comparaisons avec les références bibliques, mais aussi avec le Coran et ses Djinns et l’Égypte. Évidemment, renvoie à une très belle bibliographie.

    Je n’en attendais pas moins d’une publication de thèse.

     

    Bref, un ouvrage très intéressant, mais un peu dur à prendre en main pour une personne ayant des connaissances limitées sur la Mésopotamie (et optionnellement la Bible).

     

    « MamaContes de Suède »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :