• Le Royaume des Bégums

    "Le Royaume des Bégums" est un livre de Shaharyar M. Khan.

     

    Présentation :

    Comment, au coeur de l'empire des Indes britanniques, à Bhopal, quatre générations de femmes musulmanes ont-elles réussi à tenir les rênes du pouvoir pendant plus d'un siècle ? L'un de leurs descendants, Shaharyar M. Khan, raconte ici l'incroyable histoire de ces quatre bégums qui, déjouant les préjugés, les intrigues de leurs cousins et les tentatives d'assassinat, régnèrent de plein droit dans l'un des plus grands Etats princiers musulmans.
    Dignes héritières du noble Afghan qui avait fondé cet Etat en profitant du chaos de l'Empire des Grands Moghols, les deux premières bégums de Bhopal, Qudsia et sa fille Sikandar, rejetèrent le voile et prouvèrent à leurs rivaux qu'elles étaient capables de gouverner aussi bien que des hommes. Sikandar, qui chevauchait à la tête de ses armées pour impressionner ses ennemis, modernisa l'Etat, créa une assemblée législative et ouvrit des écoles pour filles. Tout cela ne l'empêchait pas d'aller chasser le tigre ou de jouer au polo contre les Anglais...Plus féminine, la bégum Shajehan mena d'abord joyeuse vie à la cour de Bhopal et se prit de passion pour la musique et la poésie. Puis, subjuguée par son second mari, elle lui laissa les affaires du pouvoir et reprit le voile, au grand dam de sa grand-mère.
    Cette dynastie de femmes illustres s'achève avec la bégum Sultan Jahan. Elle se forgea une image de souveraine puissante et fit de Bhopal un havre de paix à une époque où les Britanniques s'efforçaient de diviser pour régner. Elle vint en Europe où elle suscita une immense curiosité, puis abdiqua en faveur de son fils en 1926, après avoir joué un rôle de pionnière en matière d'éducation et d'émancipation des femmes musulmanes.

    Shaharyar M. Khan, descendant en ligne directe de la dynastie de Bhopal, a mené une longue carrière de diplomate. Il a été notamment ambassadeur du Pakistan en Grande-Bretagne, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères du Pakistan, représentant du secrétaire général des Nations Unies au Rwanda, puis ambassadeur du Pakistan en France.

     

     

    Avis :

    Une très belle découverte !

     

    Alors que je furetais à l’étage Histoire et dans le rayon Inde de ma bibliothèque (pour trouver de livres sur l’histoire de l’Inde pour un projet), je tombe sur la tranche de ce livre. J’ai trois ou quatre connaissances de l’Inde qui se battent en duel et le mot « Bégums » ne me disait rien. Après la lecture de la quatrième de couverture, je n’ai pas hésité une minute !

     

    Quatre générations de femmes qui vont diriger un état musulman en Inde au XIXe et début XXe siècles ! Voilà de quoi intriguer et je n’ai pas été déçue !

     

    Ce livre se dévore ! L’auteur possède une écriture fluide, presque romanesque (on a parfois l’impression d’être dans un récit d’aventures) et, surtout, il ne nous perd dans la complexité de l’Inde : différentes religions, différentes ethnies, différentes cultures, termes spécifiques parfois durs à suivre. On sent que l’homme maitrise son sujet. J’avoue que j’ai beaucoup aimé lire un ouvrage sur l’Inde écrit par quelqu’un qui ne soit pas un Occidental. Il n’y a pas ce côté « exotique » que l’on peut trouver dans certains livres. De plus, c’était très drôle de voir l’auteur parlé parfois de certaines personnes comme des références ou des « gens qui sont connus », car je n’avais souvent aucune idée de qui il s’agissait ! Si j’avais eu le temps et le courage, j’aurai relevé tous les noms pour faire mes propres recherches (en tout cas, ça m’a donné envie d’en apprendre plus sur l’histoire de l’Inde).

     

    Ce livre, c’est de l’aventure ! L’auteur nous propose de partir à l’aventure avec celui qui deviendra le fondateur de l’état de Bhopal pour arriver à ces quatre « reines » qui le dirigeront. Des personnages et des histoires extraordinaires, que ce soit la première bégum Qudsia qui vécut assez longtemps pour connaitre ses petits-enfants et qui prit le pouvoir de manière flamboyante ; les jeux de pouvoir entre une autre bégum, ses adversaires et les Anglais, ou encore la lignée des Bourbons de Bhopal…

    Guerres, conflits, problèmes de successions, amours, haines, trahisons, aventures et cultures !

    Quelles femmes admirables que ces quatre bégums, femmes musulmanes croyantes et pratiquantes, qui abandonnèrent le voile (ou le reprirent), s’imposant dans un monde d’homme pour diriger leur État ; en lutte contre les convoitises des uns et des autres ; qui participèrent pour l’émancipation des femmes et l’éducation des filles…

    Conquise ! 

     

    Cedi dit, malgré mon grand enthousiasme, je mettrais un bémol. En effet, l’auteur est le descendant des souverains de Bhopal. Donc, il y a toujours des réserves à voir sur ce qui est écrit ou dit, bien qu’une bonne bibliographie soit fournie à la fin de l’ouvrage (majoritairement inaccessible). Je me posais aussi parfois la question de savoir si certains personnages étaient aussi « horribles » ou aussi « bons et bien » que ce que l’auteur écrivait…

    Mais bon, une bonne excuse pour aller plus loin…

     

     

    Un livre à découvrir de toute urgence ! même si une certaine réserve est nécessaire à sa lecture.

    Le Royaume des Bégums

    « MOOC FantasyLe cheval et son écuyer »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :