• Le prince des brumes

    "Le prince des brumes" est un roman jeunesse de Cyriane Delanghe.

     

    Synopsis :

    Lyett, l'enfant-shaman, vit à l'orée de la Forêt des Brumes. Son peuple est menacé par la cupidité de ses voisins qui souhaitent s'emparer d'un minerai enfoui dans le sol du Pays Sunète. Pour cela, ils n'hésitent pas à traquer Lyett et sa famille afin de les obliger à leur révéler l'emplacement du sanctuaire de la déesse Varousha dont les serviteurs retardent l'exploitation minière. Le jeune garçon et ses soeurs se retrouvent ainsi livrés à eux-mêmes. Traqués dans la ville de Kashtoul qu'ils connaissent à peine, ils ne doivent leur salut qu'à l'aide du chevalier Wanel, de son fidèle écuyer Vaast et de Dame Syrvane que son ordre a envoyée enquêter sur le danger qui pèse sur la Forêt des Brumes et qui pourrait bien annoncer la fin des anciens dieux.

    Le prince des brumes

    Critique :

    Un très bon roman jeunesse dans un univers très proche du monde Sibérien sur fond de destinée chamanique.

     

    J’avoue avoir été plus qu’agréablement surpris par ce livre. Pour commencer, j’ai beaucoup aimé le monde dans lequel évoluent les personnages, dont le héros Lyett. En effet, les parallèles entre cet univers et la Sibérie orientale : richesses des cultures et des peuples. On y découvre divers peuples nomades (Sunète, Ormènes) avec des similitudes et des différences, des peuples sédentaires. Il y a aussi toute une religiosité plaisante et diverse. Chamans, vicaires, dieux et déesses, esprits... Vraiment un univers très riche et très bien maitrisé ! Et le tout très bien compréhensible par le jeune public. Vraiment, on se croirait en Sibérie !

     

    L’intrigue se met lentement en place. Elle présente de très nombreux rebondissements ainsi que des retournements de situations intéressants. D’ailleurs, si la suite est aussi complexe, j’ai plus que hâte de la lire !

    Ensuite, j’ai aussi aimé le fait que l’auteure ne reste pas dans un manichéisme de base, ni dans une certaine « douceur » (pour ménager le jeune public).

     

    La palette des personnages est vraiment extra ! Entre Lyett l’enfant-chaman, le Daikini (esprit) Chiron ou la vicaire Syrane, il y en a pour tous les gouts ! D’ailleurs, l’ensemble des personnages féminins est superbe ! Franchement, j’en redemande ! Même les sœurs de Lyett qui ne sont pas des guerrières font preuve de courage et ne pleurent pas dès que les choses ne vont pas !

    Il n’y a pas de niaiserie non plus, même si certaines relations de tendresse et même d’amour se dévoilent.

     

    Hélas, il y a quelques défauts.

    La première chose qui ne m’a plus trop plus, c’est le changement brusque de comportement de Lyett. Certes, il y a l’épée qui joue sur cela, mais j’ai tout de même trouvé que ce n’était pas trop crédible. En effet, le petit garçon se comporte très bien comme un enfant de dix ans, mais subitement,  il « grandit » moralement et devient presque un chef de guerre (pas sans peur et sans reproche, mais pas loin).

    C’est surement parce que je suis adulte, mais j’aurais tellement aimé plus d’information et de descriptions sur les différentes peuplades… Mais je conçois bien que pour un public jeune, ce trop-plein d’infos aurait pu être rébarbatif.

    J’avais relevé quelques petites choses qui ne m’avaient pas trop emballé, mais je ne me souviens plus ce que c'était…

     

    Bref…

    Un très bon roman jeunesse avec une trame complexe et d’excellents personnages, qu’ils soient masculins ou féminins. Cet ouvrage aurait pu être un coup de cœur sans les petits défauts cités (c’est surtout le changement de Lyett qui m’a gêné).

    Je recommande vivement cet ouvrage pour celles et ceux qui aiment les ambiances « exotiques » des peuples nomades ou sédentaires de la Sibérie.

    « La Morte DarthurDracula, l'Ordre des Dragons, T.02 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :