• Le Monde Perdu, tome 1

    "Le Monde Perdu, tome 1" est une BD de Christophe Bec pour le scénario, Fabrizio Faina et Mauro Salvatori pour le dessin et Andrea Scoppetta pour la couleur, librement adapté de l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle.

     

    Synopsis :

    Au détour d’un voyage en Amérique du sud, Challenger, professeur quelque peu aventurier, fait l’acquisition de mystérieuses informations. Venu secourir un albinos agonisant au milieu d’une tribu cannibale, il obtient un étrange carnet de voyage qui semble le fasciner. Londres, Europe. Alors qu’une conférence du professeur Summerlee se tient sur l’extinction des dinosaures, Challenger, de retour d’Amérique, surgit et remet en cause les dires de la communauté scientifique et la disparition de toute vie préhistorique sur terre. Immédiatement réfuté et insulté par ses confrères, il défie Summerlee d’organiser une contre-expédition. Accompagnés par un chasseur de renom, Lord Roxon, et un jeune journaliste, Ned Malone, ils s’engagent dans un périple long de plusieurs mois. De Londres à Para, d’Obidos à Manaos, les quatre voyageurs vont parcourir l’Amazonie avec comme seuls repères des croquis, et comme seul aide Pablo, leur guide local. Et ce n’est pas là leur seul problème. Bien des dangers les guettent au delà de l’Amazone, et il faudra bien plus que du courage pour parvenir à franchir des obstacles insurmontables. Malgré les mises en garde, Challenger restera déterminé, prêt à tout pour prouver l’existence de ces monstres et de ce monde perdu !
     

    Le Monde Perdu, tome 1

    Critique :

    Un premier tome qui se lit avec autant de plaisir qu’un roman.

     

     

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage. Il semble d’ailleurs assez fidèle au roman de Doyle (que je n’ai pas lu, mais dont ma sœur m’a beaucoup parlé ; oui, il va falloir que je réparer cette erreur de mon cursus littéraire !) : Challenger est assez proche de l’ours (et ressemble beaucoup à sir Richard F. Burton), Lord Roxton est roux et Ned… un peu bleu… Le déroulement de l’histoire parait également bien suivre la trame du livre. Il n’y a pas de scène d’action à la mord moi le nœud, mais plus un récit de voyage d’explorateurs. J’avoue que le côté « road-movie » (si je peux m’exprimer ainsi) rend la lecture dynamique et prenante.

    Le tout pas dénué d’humour et on appréciera les échanges tendres et affectueux entre Summerlee et Challenger.

     

    La réalisation graphique donne toute sa force à cette histoire. Les personnages ont des designs vraiment plaisants qui lui représentent bien. Cependant, j’avoue que je suis un peu moins fan de la coloration, mais elle reste très acceptable.

    Les environnements naturels sont vraiment grandioses !

     

    Le tout avec un petit cahier graphique à la fin. J’avoue y être sensible.

    Et la couverture est vraiment très belle. Son côté Jurassic Park me plait…

     

     

    Un premier tome qui se lit avec plaisir.

    « La Brigade des loups, episode 1City Hall, T.03 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :