• Le Joyau des Sept Etoiles

    "Le Joyaux des Sept Etoiles" ( "The Jewel of Seven Stars" en VO) est un roman fantastique de Bram Stoker.

     

    Synopsis :

    Assailli dans une pièce entièrement close par quelque chose ou quelqu'un, un éminent égyptologue est plongé dans un étrange état cataleptique. Puis, peu après, au même endroit, certains objets précieux disparaissent pendant que d'autres reviennent dans de troublantes et inexplicables conditions. Et, tandis que le mystère grandit, d'autres malédictions resurgissent, dont une sous la forme d'une main momifiée. Une main pourvue de sept doigts. Une main où scintillent d'extraordinaires joyaux, semblables à des étoiles...

    Il ne s'agit pas ici de vampirisme, mais l'horreur atteint, dans ce superbe roman, des sommets — ou plutôt des gouffres — d'angoisse inattendus. Le Joyau des Sept Etoiles (1903) est présenté ici pour la première fois dans sa version intégrale. En effet, la seule traduction disponible en langue française était amputée d'environ un tiers du texte original, supprimant ainsi l'efficacité des descriptions que Stoker s'était appliqué à donner de cette descente dans les abîmes de l'effroi. Une deuxième fin est également proposée pour la première fois au lecteur français.

     

    http://ekladata.com/iZTCin6ullR0b1EKiAGfEfnCkeI.jpg

     

    Critique :

    Avant de critiquer le livre, je dirai que ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains. Non pas qu’il fasse peur, qu’il soit gore ou quelque chose dans ce genre, mais parce que sa lecture est assez difficile.
    Beaucoup de monde dit que la lecture de Dracula n’est pas facile. Moi, je l’ai lu à 18-19 ans et à cette époque, j’étais une petite lectrice (pas plus de 6 ou 7 romans par an) à l’époque. Je n’ai eu aucun souci. Maintenant, je suis une livrophage et j’ai galéré !
    De plus, la lecture de la préface est essentielle pour comprendre le livre.

    Comme pour le repaire du ver blanc, ce livre est un concentré d’érudition ! On voit la grande connaissance de Stoker dans l’occultisme, le mysticisme et est pris dans le courant d’égyptomanie qui touchait le XIXe siècle et le début du suivant. Les explications « scientifiques » et théoriques des expériences qui ont lieu dans le livre sont d’une précision étonnante ! Les évocations des Curies et d’autres scientifiques, du polonium et surtout du radium prouvent les connaissances de Stoker ! C’est juste incroyable ! En parenthèse, je dirai que Bram Stoker était un putain de mec cultivé et un puits d’érudition ! J’ai hâte de découvrir ses prochains livres ! 
    Les descriptions de voyages sont tellement prenantes qu’on les prendrait pour véridiques ! Par ailleurs, le récit à la première personne est tellement parfait qu’on le prendrait pour un vrai témoignage !

    L’ambiance du livre, au début, est une sorte de huit clos pour tenter de savoir ce qui est arrivé à Mr Trelawny. La seconde partie correspond à la mise en place de la Grande Expérience. Mais les deux offrent des ambiances prenantes et pesantes ! On sent que rien n’ait laissé au hasard. Et puis la fin ! La fin !! J’aime les bad end !!! Ça change tellement des happy ends ! D’ailleurs, il existe une seconde fin, une happy end. Les deux sont bien. Mais j’ai quand même une préférence pour la première, la bad, car elle est plus « fantastique » que la seconde, plus terre à terre je dirais.
     Les personnages sont tous très bien travaillés malgré le récit à la première personne ! Quand ils parlent (Ross rapporte les dialogues), on sent toujours la passion, les craintes, les tristesses et la tendresse de chacun ! Ce récit est vivant ! À l’image de la Reine Tera !
    La couverture, avec son décor égyptisant, est une très bonne illustration de la vision de l’Égypte à cette époque, fantasmée, mystérieuse !

    Ce livre est un pur plaisir ! Cependant, il est également dur dans prise en main ! Le style est très lourd et les explications sur certains sujets sont parfois difficiles à aborder !
    Avec ce livre, on ne découvre pas qu’une histoire, mais tout le monde scientifique et culturel de l’époque ! 
    Si vous n’avez pas peur d’un récit dur, je vous conseille de vous jeter dessus !

    « A Dangerous MethodLa prophétie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :