• L'Elu de Milnor T.01

    "L'élu de Milnor, T.01" est le premier livre de Sophie Moulay. Ce livre a été chroniqué pour Mythologica.net. J''en ai été l'auteure.

     

    Synopsis :

    Dans le monde médiéval de Milnor, régi par la magie et les guildes, les Sages, sur la foi d’une prophétie, sont partis à la recherche de l’Elu, seul capable de tenir tête à l’Ennemi mystérieux qui menace Milnor.

    Ils ont cru l’avoir identifié en la personne d’Almus. Onze ans plus tard, ils découvrent qu’ils se sont trompés… Rejeté, privé de pouvoirs, Almus s’enfuit du palais des Sages pour rejoindre le lointain domaine de ses parents. A peine a-t-il quitté la ville qu’il est vendu comme esclave à l’autre bout de Milnor et soumis aux caprices d’une aubergiste tyrannique et cruelle. Au cours de ce voyage initiatique, le jeune garçon de 13 ans, candide et esseulé, découvrira le côté sombre de la vie, mais aussi l’amitié avec Pil, voleur maladroit, Noir-Coeur, apprenti assassin et Mira, voyante nomade.

    Mais les Hargors, des êtres mi-humains mi-félins, le poursuivent. Leur mission : capturer l’Elu et le ramener à leur empereur. Tiraillé entre deux destinées, le jeune garçon parviendra-t-il à leur échapper ?

     

    http://1.bp.blogspot.com/-cwnlTGpIFIo/TbBWIm9PDpI/AAAAAAAABLI/R3icnRDLtj4/s1600/l%2527%25C3%25A9lu+du+milnor.jpg

     

    Critique :

    Une prophétie, un élu, des sages pour le former, une bande d’amis hétéroclites. Des choses banales que l’auteure ne parvient pas à rendre passionnant. L’idée d’un élu déchu était pourtant bonne. Sa déchéance devint alors un parcours initiatique qui se révèle extrêmement banal avec la découverte de l’amitié, du courage, etc. Par contre, la haine, la colère ou la violence qui sont des choses essentielles dans la formation d’une personne sont à peine, voir pas, évoqués. Le scénario n’a rien d’exceptionnel.

     

    Pour les personnages, ils sont tellement classiques qu’on ne s’y attache guère. Almus, l’élu, qui est défini candide et esseulé dans le résumé, ne montre pas de tel caractéristique même si effectivement il n’est pas très dégourdi au début du roman. Il ne se dégage rien de ce personnage, il sonne creux. De même pour Phil, son premier compagnon de voyage. Noir-Cœur s’annonçait comme un personnage comique, apprenti assassin au grand cœur. Bien que plus âgé, il n’apporte aucune maturité au groupe. On en oublie presque qu’il a bientôt dix-huit ans ! Et puis Mira... personnage féminin désolant par son inutilité. On a presque l’impression que l’auteure a voulu mettre une fille dans le groupe pour ne pas faire trop macho : c’est raté.

    Un gros point négatif est les personnages féminins. Je trouve ça surprenant qu’un roman jeunesse ne montre les filles que comme des « mères » ou des « ménagères ». Mira, la fille du groupe, à peine arrivée, fait la cuisine, recoud les vêtements, veut toujours prendre des bains pour être propre et ne sait pas se battre. Il y a aussi des petites phrases, comme « la couture c’est pour les filles », ou des passages, comme quand Mira (!) se moque d’Almus alors qu’il doit assumer le rôle de « mère » envers son poussin-griffon, qui sont assez  négatifs pour l’image de la femme.

    Autre défaut : les sages. Si au début ils montrent une certaine prestance, ils font vides et creux à la fin du roman. Les plus grands personnages de l’univers de Milnor sont totalement gênés et mis au tapis par un enfant de treize ans furieux. Cette mollesse les rend peu crédibles. A cela, il faut ajouter que pour combattre l’Ennemi, ils n’ont jamais pensé que l’apprentissage des armes serait nécessaire à l’Elu.  

     

    En résumé, le livre se lit très bien et très vite. Les jeunes enfants ou préadolescents pourront peut-être y trouver leur compte. Cependant, un adulte ne pourra que déplorer un récit classique, où l’image de la femme n’est pas au mieux.

    « Tin-KiFigure de Proue »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :