• L'autre Dracula

    "L'autre Dracula ou les carnets secrets de Jonathan Harker" est un livre de Tony Mark, pour un public adulte et averti !

     

    Synopsis :

    Et si Dracula n'était pas le monstre sanguinaire que l'on croit ? Que connaissons-nous vraiment de son histoire, si sinon la version - monstrueuse, officielle, confortable - qu'en à donner Bram Stoker ? Il en existerait une autre, écrite un an avant la publication du mythique Dracula : c'est le journal de Jonathan Harker, jeune clerc de notaire ambitieux envoyé au château du comte pour négocier la vente d'une domaine.

    Lorsque le narrateur le découvre, il n'en croit pas ses yeux, et décide de la révéler dans son intégralité. C'est précisément cette version - le journal de Transylvanie, mars à novembre 1896 - que nous livre Tony Mark. Un texte étonnant et impubliable dans une Angleterre victorienne et puritaine. Le roman de Bram Stoker était déjà apparu comme un brulot empreint de tous les symboles d'une sexualité refoulée mais pourtant ardente.

    L'autre Dracula va encore plus loin ; il avance l'hypothèse que Jonathan Harker, être un peu falot, en apparence respectable en tous points, prototype de l'Anglais victorien, pouvait lui aussi être habité de pulsions jugées immorales et contre-nature et qu'il pouvait basculer dans le monde du plaisir interdit et de la luxure sur l'influence de Dracula, vampire avide de sève bien plus que de sang...

    Une nouvelle approche très érotique d'un mythe universel écrite dans le style de son époque. Un détournement littéraire passionnant où entre trouble et émotion, le lecteur découvre un autre Dracula.

    L'autre Dracula

    Critique :

    Attention, ce livre est destiné à un public adulte et averti.

     

     

    Ce livre a été une bonne surprise, surtout pour un livre érotique. En effet, je m’attendais à un roman fade où les scènes de sexe s’enchainaient pour montrer du sexe. Mais il y a une bonne histoire où les scènes érotiques sont bien intégrées. Par contre, choisir comme fond Dracula était probablement une facilité pour attirer les fans de vampire, du vampire roumain et des lecteurs d’érotisme. Les personnages auraient très bien pu avoir d’autres noms que cela n’a pas changé grand-chose. D’ailleurs, les raccourcis par rapport à l’œuvre originale sont un peu gênants. C’est un peu facile de dire que ce sont les « carnets secrets » alors que certains personnages de l’œuvre Stoker ont fusionné : Holmwood et Morris ont fusionné en un seul homme.

    Par contre, j’avoue avoir bien aimé le petit clin d’œil à Anne Rice.

    Pour en revenir à l’histoire, j’ai vraiment aimé la tournure que prennent les événements. Dans une société victorienne gangréner par les règles, on sent les hommes (et peut-être aussi les femmes, mais elles sont moins mis en avant) prisonniers. Ce qui pousse certains aux pires ignominies. Bref, les hommes sont vachement pervers !

     

    Mesdemoiselles, si vous imaginez trouver dans ce livre un hymne à l’Amour où Dracula ferait torridement l’amour à Lucy et à Mina, oubliez ! Car ici, les scènes de sexe se font principalement entre hommes : tout seul, à deux ou à plusieurs.

    Dracula n’est pas vraiment un vampire sanguinaire, mais un être étrange qui révèle aux hommes les plaisirs d’une relation homosexuelle. Donc vous trouverez plus de fellation, de sodomie et d’astiquage de poireaux que de pénétration vaginale.

    Les descriptions des différents actes sexuels ne sont pas lourdes, ni trop salaces. L’auteur n’a pas utilisé la vulgarité.

     

    J’avoue avoir beaucoup ri, car tous les hommes de ce roman sont des homosexuels qui s’ignorent ! Peu de personnages du roman de Stoker y échappent ! Et qu’ils sont tous plus ou moins un problème avec le sexe…

     

    Un livre sympathique qui se lit très vite et bien écrit.

    Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un coup de cœur, mais une vraie bonne surprise. Pour une première lecture érotique, j’avoue ne pas avoir été déçu.

    « Soraya Vamp, la revanche des OlympiensMan of steel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :