• Kureno

     

    Kureno est le dernier membre du trio de personnages principaux de « Novgorod » le premier tome de la série, avec son père le professeur Eustache et Novgorod.

     

    Comme j’avais dû le dire en évoquant Eustache, je souhaitais mettre en scène une relation père-fils, et où le père est heureux de l’être. L’absence de mère est une volonté de ma part, car on voit trop souvent des personnages orphelins de maman qui le vivent mal. Mais Kureno n’en souffre nullement.

     

    Kureno est un dieu thérianthrope (Deux therion homo) avec des attributs de daim : une ramure naissance (qu'il adule tout particulièrement) , une petite queue ainsi que des taches claires sur le visage. Sa nature lui procure des capacités hors normes proches liées à son côté cervidé. Son nom n’est pas sans rappeler celui du dieu celte Kernunos. Ce sont ses parents biologiques qui l’ont nommé ainsi.

    D’une assez haute stature, il a l’apparence d’un homme de trente-trente cinq ans bien que son mental soit celui d’un adolescent de quinze ans. Les dieux ont la particularité de ne pas vieillir de la même manière que les humains : le corps et l’esprit sont des évolutions distinctes.

    Cette particularité me permet aussi de jouer, comme avec Novgorod et Eustache, avec l’âge physique et l’âge mental.

     

    Son caractère n’est pas facile, car il est en pleine crise d’adolescente (et ce depuis dix ans !). Il voue une sorte de culte à son père qu’il aime par-dessus tout (hormis peut-être les sorties de terrain avec les Yggardiens). Il ne supporte pas que Novgorod puisse se montrer si grossière et méchante avec ce dernier. Cette situation produira plusieurs affrontements qui tourneront toujours à l’avantage de la Russe, expérience oblige.

    Hormis cela, il aime le rock et le métal. C’est d’ailleurs un roi de l’air-guitare. Il est bordélique et peu soigneux de ses affaires.

    Bien qu’il adore son père, les cours sur les créatures fantastiques l’ennuient. À cause de son jeune âge, il n’est pas encore conscient du rôle qu’il devra tenir un jour, celui d’Encyclopédie. Ses pensées sont plus tournées vers ses jeux et ses missions sur le terrain.

     

    J’aurai dû en parler plus tôt, mais Kureno n’est pas le fils naturel d’Eustache. Ce dernier n’est que son père adoptif. Les vrais parents du jeune dieu étaient eux-mêmes des dieux (mais je me garderai bien de vous dire qui !). Ils ont confié leur petit au professeur, car ils se sentaient en danger de mort. Les Yggardiens devaient être une protection pour leur enfant.

    Malheureusement, les parents de Kureno ne sont plus.

    Eustache a été ravi de devenir le père de ce petit dieu. Son envie de devenir père avait toujours été contrariée par la nature hybride de Novgorod. De plus cette dernière n’avait aucun désir de devenir mère, quand bien même cela lui serait possible.

    Kureno a très peu questionné le professeur sur ses vraies origines. Il semble ne pas trop y attacher d’importance. De toute façon, il sait que ses parents biologiques sont morts et qu’il n’aurait pas grand-chose à gagner à en savoir plus. Son père lui suffit amplement.

    Cependant, il a hérité de quelques artéfacts de la part de ses vrais parents. Le seul qu’Eustache ait bien voulu lui confier est sa lance à deux tiges.

     

    http://i175.photobucket.com/albums/w127/xian_palpatine/dessins/kureno_jeune.jpg 

     

    Les origines de Kureno sont, quoi qu’il en soit, nappées d’énigme que même Eustache ne peut démêler. En effet, le professeur sait qu’une prophétie plane sur la tête de son fils. Mais il en ignore la teneur. Pour en apprendre plus, il lui faudrait retrouver le mancien qui a lancé cette prophétie. Et bien sûr, il ignore qui il est… Et les lois manciennes l’empêchent de quérir de l’aide chez la Pythie…

     

    C’est pour cette raison qu’Eustache pense que Novgorod pourra être en mesure d’encadrer Kureno jusqu’à ce qu’il soit plus mature et le protéger en cas de problème. Malheureusement, les relations de la Russe et du jeune Dieu ne sont pas au beau fixe.  

     

    http://i175.photobucket.com/albums/w127/xian_palpatine/dessins/kureno_sourrit.jpg