• Je suis une légende

    "Je suis une légende" (I am a legend en VO) est un livre de Richard Matheson de 1954 ( et classé en SF).

     

    Synopsis :

    Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...
    Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
    Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

     

    http://ekladata.com/sbD6ZZzrEakbZpChaWsuDn6IMrw.jpg

     

    Critique :

    Passé au classique du genre, ça fait toujours du bien.

    Très bon roman qui se lit très facilement et vite.

    Dans la première partie du roman, on suit comment le héros, Robert Neuville fait pour survivre dans un monde où il est cerclé de vampires qui ne pense qu'à le boulotter. On voit comment il s'organise, comment il boit face à cette épreuve. La peur, la crainte et la solitude qui pourraient le mener doucement vers la folie.Puis on le voit s'interroger sur les origines de ce drame,les recherches qu'il fait pour mieux comprendre et de se défendre contre les vampires qui le harcèlent. On touche alors à la médecine, à la religiosité et à la psychologie. Bien que les vampires ne semblent pas très "vivaces" d'esprits, ils ne sont pas des bêtes sans cervelles, ils sont des restes de leurs passées humains.D'ailleurs, il y a deux types de vampires les "morts" et les "vivants".

     

    Dans une seconde partie, alors que Neuville a prit goût à sa vie d'ermite, il rencontre une femme, une survivante ?

    Malgré son côté suspicieux il essai de reprendre un mode de vie "sociable". Ce qui parait jouer sur la jeune femme. Mais cette demoiselle est en fait un vampire. L'espèce a muté, elle commence à mettre en place sa propre société. Les "vivants" se débarrassent des "morts" (des dégénérés...) puis s'en prennent à Neuville.

    Et c'est vraiment la fin du roman qui est prenante ! Toute sa vie, Neuville a lutté pour sa survie, il a tué de nombreux vampires. Aujourd'hui, les vampires font de même : ils cherchent à éliminer le dernier homme sur terre car il représente une menace pour leur espèce... Les rôles sont alors inversés ! Ce ne sont plus les vampires qui sont des monstres, mais Neuville ! Ha quel fin ! C'est pour cela que Neuville est une légende !

     

    Un livre que je recommande vivement !!!

    « Le Capitaine NemoGrands Anciens T.01 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :