• Histoires dés cube

    Histoires dés cubes est un challenge hebdomadaire pour écrire des micronouvelles.

     

    Comment ça marche :

    Tous les dimanches, à l’aide de Story Cubes, trois des dés vont être jetés. Les images affichées devront servir pour écrire une micronouvelle.

    Il n’y a pas de restriction de signes, mots ou lignes, mais cela dois rester de la micronouvelle (donc assez court). Aucune restriction dans le genre non plus : SFFF, blanche, romance… du moment que cela respecte les idéogrammes des dés.

    Tous les dimanches, trois dés seront lancés et seront annoncés sur le blog de Xian Moriarty. Pour le moment, seules Xian Moriarty et Salyna Cushing-Price lanceront les dés, mais si vous en avez aussi, il sera tout à fait possible de faire tourner les lanceur.euses.

     

     

    Comment participer :

    Très simple : prenez le clavier de votre PC et écrivez ! Ensuite, il suffit de publier la micronouvelle sur votre blog, Facebook ou autres !

    N’hésitez pas à signaler votre participation sur le groupe Facebook et de mettre le petit logo.

     

    Histoires dé cube

  •  Les Sélénites ont pris leur décision. Leurs armées, couvertes d’armure de crystal, contemplèrent la Terre une dernière fois avant de fondre sur elle.

    (18/06/2017)

     

    *

    Imaginales D’Huissier,

    Dans le temple, le silence règne. L’archevêque s’apprête à couronner celui qui sera bientôt le nouveau Minotaure, roi du Labyrinthe.

     

    *

     

    Imaginales Cerutti,

    — Am, stram, gram, bourre et bourre et ratatame, am, stram, gram ! Pwoooo c’est l’Olympe encore !

    Zeus effectue la danse de la joie face à ses deux frères dépités.

    — T’abuses, rétorque Hadès ! J’aimerai bien profiter un peu plus du ciel ! Et Perséphone aussi d’ailleurs !

    — Ah c’est bon, le rabroue Poséidon. Tu crois que c’est mieux d’avoir la mer ? Genre, tu récupères tous les abrutis du monde, comme l’autre andouille dont le père a fait le labyrinthe ! Pire qu’un dépotoir !

    — Je te signale que tous ces imbéciles finissent chez moi ensuite ! Alors bon…

     

    *

     

    Imaginale Walton,

    — Dites donc bande de mécréants, je vais vous apprendre moi à mettre mon rejeton en prison !

    Le dieu de l’Orage, en colère comme jamais, pulvérisa la tour de son éclair vengeur. Ce ne fut qu’après coup qu’il percute que son enfant était mortel…

    Oups…

     

    *

     

    Imaginales Goddyn,

    Le petit chaperon rouge joue de sa harpe, le panier de sa mère-grand à ses côtés. Elle joue avec délicatesse et tendresse ; si tendre que même le grand méchant loup se laisse bercer par la mélodie et se joint aux autres animaux des bois.

    Soudain, un chasseur sort de sa cachette et commence à frapper de sa hache tout ce qui vit dans la clairière ! Certaines bêtes se sauvent, d’autres s’écroulent sous le tranchant de l’acier.

    La clairière n’est plus que jonchée de dépouilles, tandis que la fillette cesse enfin de jouer.

    — Viiiii, grand-mère sera heureuse ! Il y a de quoi manger pendant des semaines !

    — Ah ça mon enfant ! Et plus, j’ai enfin eu c’te sale loup !

    — Rentrons vite, j’ai faim !

     

    *

    Imaginales Przybylski,

    La monture de l’aventurier bouscule les passants sur le pont-levis. À toute vitesse, il gagne le port pour se rendre sur l’île de son enfance. Arrivé, il se précipite au puits, celui qui répond à toutes les questions. Puis il reprend le bateau pour retourner au palais du roi.

    — Alors, connais-tu la réponse à la question que je t’ai posée ?

    — Oui, sir ! C’est 42 !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique