• Fées, sorcières et loups-garous au Moyen-Age

    "Fées, sorcières et loups-garous au Moyen-Âge" est un essai de Claude Lecouteux.

     

    Synopsis : Fées, sorcières et loups-garous... Enchanteurs ou terrifiants, ces êtres mystérieux n'ont cessé de nous fasciner et demeurent encore présents dans nos récits, nos rêves et nos hantises. Mais de quelles croyances sont-ils la survivance ?

    Claude Lecouteux a décelé, dans les légendes germano-scandinaves et dans maints aspects de la culture européenne, une conception religieuse bien oubliée : l'âme, ou plutôt le Double, peut - sous une forme humaine ou animale - s'échapper du corps pendant le sommeil, la transe ou même le coma, puis réintégrer son enveloppe charnelle. Et si certains subissent, bien malgré eux, cet étrange voyage, d'autres, parfois accusés de sorcellerie, savent le provoquer.

    Etonnant archéologue de l'âme médiévale, Claude Lecouteux révèle l'origine et l'importance de la croyance au Double, et en saisit les métamorphoses à travers les siècles. Ainsi, loin d'être des fantaisies ou de vagues superstitions, fées, sorcières et loups-garous témoignent d'une vision ancienne - combattue, refoulée, mais cohérente - du monde et de l'au-delà.

     

    Avis :

    Encore un excellent livre de Claude Lecouteux.

     

     Les fées, les sorcières et les loups-garous, qu’ont-ils en commun ?

    Ce sont des « Doubles ».

    Continuant dans son approche de l’univers mental des populations du Moyen-Âge au travers des textes plus anciens et malgré la christianisation. L’auteur nous fait découvrir comment la notion du Double a donné naissance à tout un tas de créatures merveilleuses telles que les fées ou encore les loups-garous.

     

    Toujours armé d’une pléiade de sources, principalement les textes scandinaves et germaniques, l’auteur développe sa thèse avec logique.

    Son écriture est toujours très agréable et son érudition est tombée par terre. Le lecteur n’a aucune difficulté à lire cet ouvrage.

     

    Ceci dit, il faut signaler qu’il y a quelques redites si l’on a lu les deux « tomes » précédents, Revenants et Fantômes au Moyen-Age et Nains et Elfes au Moyen-Age. De plus, les renvois vers ces deux ouvrages sont assez nombreux.

    Il faut aussi prendre avec des pincettes ce qui est développé. Les sources sont principalement germaniques et scandinaves, les choses ne peuvent peut-être pas être appliquées à notre « territoire » français plus empreint de culture celtique.

     

    Un truc aussi est assez triste : une grande partie de la bibliographie est inaccessible (pour moi) vu que de nombreuses références sont en allemand !

     

    Encore une superbe lecture que j’ai dévorée avec plaisir.

     

    « Le TurquettoSaintia Shô T.01 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :