• Demain, y a... Festival Rue des Livres

    Un petit mois de février encore une fois.

     

    Pour ce qui est de l’écriture :

    Je n’ai pas touché aux Seigneurs des Montagnes. Des idées sont apparues pour améliorer le manuscrit. Je le laisse encore reposer un peu avant de le reprendre. Mais, à un moment, il va bien falloir dire « stop » et proposer ce manuscrit. Il est compliqué pour moi de mettre un point d’arrêt, car je suis, hélas, une éternelle insatisfaite. De plus, comment proposer un manuscrit à un éditeur dans l’espoir qu’il puisse être accepté si, moi-même, je ne suis pas un minimum satisfait ?

     

    Le gros coup dur de janvier vint des Chimères Médicis (que j’abrège souvent en Chimères, mais ça prête à confusion avec la nouvelle du même nom, bref). Après relecture rapide du manuscrit où je bloquais, discussion de certains éléments avec des proches, il est apparu que mon texte ne tenait pas la route. Comme l’a dit ma sœur : à quoi ça sert de mettre des personnages aux pouvoirs surnaturels si de toute façon, tout ce qu’ils font peut être fait par des humains normaux, comme de simple espion ? Donc mon manuscrit, en l’état actuel des choses, n’est pas bon et je ne compte pas le garder.

    Cependant, je ne jette pas le projet à l’eau. Aussi, après des discussions avec une amie plus calée en Histoire que moi (surtout pour cette période), j’ai décidé que je pousserais l’uchronie beaucoup plus loin que prévu ! Actuellement, je pose tout sur papier, mes idées, mes envies, les liens entre les personnages, les complots, etc., pour donner plus de nettement à l’ensemble. Mon cerveau, c’est un peu trop le bordel (et il n’est pas très coopératif en ce moment). J’espère parvenir assez rapidement à mes fins pour me replonger dans un nouveau manuscrit (pourquoi pas pour le Camp Nano d’avril).

    Bref, je m’accroche.

     

    Sinon, la nouvelle Chimères continue de recevoir des avis positifs. Comme se sont des communications « hors blog », pas facile de les retranscrire quelques parts, car la source (FB) ne peut pas être vraiment reporté. Mais je suis contente de savoir que ce texte continue de plaire et ça presque 3 ans après sa sortie, en juin 2014 ! Mon petit best-seller à moi. ^^

     

    Je n’ai toujours pas de nouvelles pour l’AT Vulnérable. Espérons que cela vienne bientôt.

     

    J’ai tenté un nouvel AT, Dragon, chez Nutty Sheep. Advienne que pourra. Mais je croise les doigts pour ce texte que j’aime beaucoup, avec beaucoup de référence folklorique, et surtout mon duo de La dame aux hiboux, Marie et Anthelme.

     

    J’ai participé à deux expériences sympathiques pendant ce mois de février.

     

    La première fut l’atelier d’écriture organisée par Sophie Dabat, sur le thème des Chimères et créatures fantastiques. À cette occasion, j’ai écrit un petit texte de quelques pages dans l’univers de ma nouvelle Chimères (bouh comment j’ai choisi la facilité !!). J’avoue que cela m’a fait du bien de travailler avec quelqu’un pour l’amélioration d’un texte. J’ai pu voir en peu de temps sa qualité s’améliorer.

    J’espère que sa lecture plaira aux autres participants.

    Peut-être qu’un jour, ce court texte se joindra à une publication dans l’univers de Chimères… À voir…

     

    La semaine passée, j’ai participé au défi Sablier organisé par Samantha Bailly. N’écrivant plus (ou presque) depuis début janvier (mes seuls travaux d’écriture se sont limités à des corrections). Un moment sympathique que j’ai partagé avec la frangine Salyna.

    Mais surtout, cette expérience m’a bien remis le pied à l’étrier. J’ai enfin terminé ma nouvelle de l’univers Steampunk-sans-nom que je me jurai de finir toutes les semaines et qui trainait depuis des mois ! Mais j’ai aussi débuté un autre texte dans l’univers fantasy de Bras-d’Airain.

     

    Heureusement que j’avais dit « petit mois »…

     

    Pour les temps à venir, j’aimerai bien tenté un petit texte pour le prochain livre Merveilleux Scientifique à venir chez Rivière Blanche. J’aimerai bien trouver un sujet autour de l’archéo et évoquer les pères de l’archéo en France (notamment l’Abbé Breuil).

     

    Sans en dire trop non plus, il se pourrait que je bosse un texte pour un projet collectif. Mais rien n’est encore fait. Et surtout, il faut que mon texte soit de qualité suffisante. Affaire à suite !

     

    Dans les restes du monde :

    Je remercie les éditions Borealia qui m’a encore proposé plein de SP, donc le coup de cœur de la semaine passée, L’abécédaire polaire en langue des signes français.

     

    Début mars commence le challenge Le Printemps de l’Imaginaire auquel je me suis inscrite. J’ai constitué une PAL de six livres. J’espère que je parviendrais à tenir mon objectif !

     

    Au mois de mars, c’est aussi le Festival Rue des Livres à Rennes ! Cette année, il se tiendra les 18 et 19 mars aux Gayeulles comme depuis quelques années. Comme toujours, le festival est gratuit !

    N’hésitez pas à venir.

    Normalement, je serais bénévole sur le site durant les deux jours de joie et de bonne humeur. Je précise bien normalement, car il est envisageable que des obligations d’ordre professionnel me fassent décliner. Affaire à suivre et croisez les doigts pour moi !

    Pour en savoir plus, c’est par ici !

     

    Je serais absente le week-end à venir, car je suis à un stage, près de Bordeaux, pour apprendre à conter. Un stage que je fais dans le cadre de mon projet professionnel. À noter que c’est Salyna qui assurera le tirage des dés pour Histoires dés3.

    « C14 : De Petra à Hegra, les Nabatéens d'Arabie retrouvésGodzilla »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :