• Chimères d'albâtre

    "Chimères d'albâtre" est un receuil de nouvelles de Stephane Soutoul.

     

    Synopsis :

    Des êtres immortels rôdent dans les ténèbres. Depuis la nuit des temps, à notre insu, ils sont là, parmi nous. Leurs visages livides se détachent de la réalité aveugle pour hanter nos plus indicibles cauchemars, nourrir nos fantasmes les mieux enfouis. Le vampire ! Une source intarissable d'indécence et de malédiction.

    Meurtrier impitoyable ou ange gardien, objet de désir ou incarnation des pires frayeurs, sensuel ou répugnant... Le buveur de sang peut refléter tout cela et bien plus encore.

    Partagez la passion dévorante de cet adolescent fervent admirateur de Dracula et son engeance, découvrez l'histoire de cette femme brisée qui voit son âme ravivée par le plus énigmatique des amants, tremblez aux côtés de ce groupe de vacanciers aux prises avec une machine à tuer avide de mort, suivez le destin tragique d'une damnée en quête de vengeance...

    Chimères d'albâtre explore le folklore du vampire tout au long de quatorze nouvelles modernes qui oscillent entre ombre et lumière. Une multitude de facettes pour effleurer la surface d'un mythe d'une richesse inouïe, toujours aussi vivace dans l'imaginaire populaire.

    Un voyage sans retour en compagnie d'illusions à la perfection aussi sublimes que mortelles.

     

    http://ekladata.com/PQKIPoQr7295OUETL-1Z6IxeYoo.jpg

     

    Critique :

    Encore une fois, une bonne couverture attire toujours l'oeil !

    Sinon, on découvre 14 nouvelles qui mettent en scène le vampire sous de nombreuses formes. On sent les connaissance de l'auteur dans ce domaine d'ailleurs. On se balade entre divers époques avec toujours une bonne mise en ambiance. Certaines nouvelles sont sombres, d'autres tristes ou bien violente, gore ou humoristique.

    Je dois bien avoué que "vampire cherche victime désespérement" m'a beaucoup faire rigole, surtou la fin. Pauvre vampire.

    J'ai adoré "Slasher in the night", mais j'suis super déçu qu'il y en ait deux qui s'en sorte ! Je voulais qu'ils crèvent tous ! Cette nouvelle glauque  m'a fait penser à Blair Witch (me demandez par pourquoi). Quand j'ai lu que le vampire se transformait en brume, j'ai toute suite imaginé qu'il allait éclaté sa proie en lui rentrant par les narines. Ça n'a pas manquer ! Ha, j'aime bien plus lire ce genre de chose que les regarder.

    Sinon "Amour interdit", "Au nom de la vangeance" et "Seconde chance' m'ont bien emballer.

    Toutes les nouvelles m'ont plus, à divers niveau, hormis " Lettre d'aveux". Elle est bien écrits, je problème est pas là. Mais j'aime juste pas ce genre d'histoire avec grande déclaration "ha tu as illuminée ma vie, mais tu n'es plus là...". Les scènes de sexe n'aidant pas....bref, je l'ai trouvé chiante...

     

    Quelque points négatifs. Deux ou trois fautes qui se baladent ! C'est pas bien grave, mais ça fais juste un peu bizarre...Mais bon, j'suis mal placé pour parler des fautes, vu le nombre de ces dernières dans mes propres écrits.

    Une critique, par forcément toujours contre les nouvelles en elle-même mais plus envers un aspect du vampire féminin : pourquoi tout le temps les femmes vampires souffrent du manque de maternité ?! Jamais je n'ai lu un texte où c'était un vampire homme qui regrettait son manque de paternité. Non, toutes les femmes ne veulent pas avoir d'enfant.Je dis ça car à deux reprises cet aspect apparaît.

     

    Voilà...je crois que je peux dire sur ce charmant receuil de nouvelle. En tout cas, il y en a vraiment pour tous les goûts !

    « Le Manuscrit interdit, T.01Macha, quatrième épisode ... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Mars 2011 à 13:00
    Merci pour cet avis, j'avais des hésitations concernant ce livre mais je vais peut-être me laisser tenter maintenant ;) Marie Danielle
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :