• Bohème

    "Bohème" est un roman de Mathieu Gaborit.

     

    Synopsis :

    Après la révolution industrielle, l'Europe a été submergée par une substance étrange et dangereuse, l'écryme. Reliées par un fragile réseau de traverses d'acier, seules quelques cités gouvernées par l'aristocratie capitaliste émergent dans cette mer corrosive. Mais sous le joug de la Propagande, la révolte gronde... Quand un dirigeable porteur d'une précieuse cargaison clandestine s'échoue dans l'écryme, c'est Louise Kechelev, avocate-duelliste et fille de révolutionnaires praguois, qui est chargée de récupérer la cargaison. Dans la même zone, un régiment de hussards en mission de reconnaissance a été décimé par une mystérieuse crise de folie. Seul survivant, le commandant Léon Radurin doit fuir les foudres de la Propagande. Pour Louise et Léon, c'est le début d'un voyage sans retour aux confins des traverses, où se murmure le nom d'une cité perdue : Bohème.

     

     

    Avis :

    Un livre qui ne m’a pas convaincu.

     

    J’avoue avoir été un peu déçu par ce titre. J’entends tellement parler en bien de l’auteur. Bref, ce sont des choses qui arrivent.

     

    Le livre se décompose en deux parties. Ces deux parties, je les ai trouvé très inégales. En effet, la première est très dialoguée, très centrer sur le personnage féminin principal. Du coup, tout se lit très vite. Mais on manque d’immersion, surtout que l’univers est très riche. La suite ne fera que le confirmer.

    Dans la seconde, tout est beaucoup plus descriptif et les personnages sont presque de second plan dans la trame générale. J’avoue que cette grosse différence m’a beaucoup gênée, car j’ai eu du mal à m’y retrouver. L’auteur s’attarde beaucoup sur la révolution qui a eu lieu, les positions à tenir, et au final les protagonistes de la première partie sont presque absents.

    Surtout que j’avoue ne pas avoir trop accroché à l’intrigue générale. J’avoue que si beaucoup de choses très intéressantes sont mises en place dès la première partie, je ne me retrouve pas dans la seconde, beaucoup trop axé sur la révolution.

     

    Pour les personnages, j’avoue aussi que j’ai eu du mal à trouver mon compte. Louise est pourtant assez intéressante, même si elle avait quelque chose d’agaçant. Cependant, je trouve son évolution assez pitoyable : évidemment une femme qui ne veut pas d’enfant pour des raisons professionnelles changera en une fraction de seconde au moment où elle est enceinte. De plus, j’ai eu l’impression qu’elle n’était là que pour servir de matrice à quelques choses de plus grandes. Ce qui est très dommage, car s’il y a d’autres femmes, elles restent toutes des personnages ponctuels. D’ailleurs, on peut saluer les efforts de l’auteur pour qu’elles aient de la visibilité dans le décor. Il est cependant dommage qu’il n’y ait pas plus de vrais protagonistes.

    Léon ne sert à presque rien.

    Pour les autres personnages, je trouve que l’on passe très vite sur eux. C’est la première fois que j’ai l’impression que les personnages sont justes des pions qu’on damne comme ci comme ça.

    Bref, je ne trouve pas une très grande réussite dans les personnalités des héros.

     

    Cependant, je pense que la vraie force de ce livre, c’est un univers. Il est cependant très très dommage que celui-ci soit si peu exploité et mis en avant. Du coup, il y a eu beaucoup de choses que j’ai eu du mal à saisir. Le résultat fut que j’ai peiné à entrer dans le récit.

    L’écryme est une très belle invention, ainsi que les passerelles qui permettent de l’éviter.

    Mais je crois que la chose que j’ai le plus aimée, c’est l’utilisation de personnage – fictif – issu de texte populaire des artistes du roman. Au lieu de nous servir des fées ou des loups-garous, l’auteur nous propose toute une fauve plus littéraire. Et j’avoue que j’ai beaucoup aimé cette idée.

     

    Une histoire qui ne m’a pas convaincu ; idem pour les personnages ; un univers riche, mais sous exploité… bref, j’ai été déçu par ce livre.

    Dommage.  

     

    http://lamagiedesmots.be/wp-content/uploads/2016/10/Challenge-Francofou-300x300.png

     

    (3/6)

    « Le Pacte des LoupsWolfwalkers : teaser »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :