• Actu Auteure

    Pour suivre mon activité d'auteure : salon, dédicace, sortie, annonce, avancement des projets..., c'est ici que ça se passe.

     

  • À l’aube du mois de juin, avec ma sœur Salyna Cushing-Price, nous nous sommes lancé le défi un peu fou d’écrire une petite histoire de pirate ensemble (rechute Pirates des Caraïbes, es-tu là ?).

     

     

    Défi ? Oui, parce que nous avions envie de nous amuser... en ne sachant pas du tout où nous allons et sans nous consulter. Bref, pas de plan, pas d’intrigue bien construite, sans recherche de cohérence/crédibilité historique. Ce ne sera pas un exercice pour travailler le style, mais plus un essai pour faire un récit sans filet, à deux. Une petite aventure que je trouve bien sympathique, faite pour s’amuser.

    Nous écrivons chacune à notre tour, avec 15 min par jour minimum. Une sorte de cadavre exquis à deux et géant.

    Un seul point de départ quand même : un œuf de tortue dans une bouteille. Advienne que pourra.

    Nous avions déjà écrit une histoire de cette manière-là : Eelyonn et Robin des bois. À ceci près que notre but était de faire une parodie/pastiche de Robin des bois (qui nous fait encore rire aujourd’hui, bien que je crois que nous sommes les seules à en rire) (dispo sur wattpad et scribay).

     

     

    Nous n’étions sûres que d’une chose : nos personnages. Nous en avons créé un chacun, mais nous nous sommes bien gardées de communiquer leurs histoires.  

    J’ai donc fait naître Morann, une sorte de tornade aussi maladroite que fourbe, mais avec un grand cœur (ou pas) quand même.

    Ma sœur a choisi de mettre en scène Jia, une pirate chinoise (on oublie souvent que la Chine a aussi eu son âge d’or des pirates dont le plus célèbre est… une femme).

     

     

    Si vous le souhaitez, nous publions les chapitres (enfin si on arrive à faire un chapitre par semaine) sur Wattpad et Scribay.

     

    Morann et Jia : une aventure à 4 mains


    votre commentaire
  • Un mois de mai chargé.

     

    Premièrement, j’ai passé beaucoup de temps à préparer des entretiens d’embauches et à faire des allées retours pour m’y rendre. Hélas, toujours sans succès pour le moment. Mais bon, ce n’est pas ce qui vous intéresse le plus.

     

    Pour ce qui est de l’écriture, je n’ai pas fini le manuscrit des Chimères Médicis comme j’en avais l’espoir au début de la rédaction du projet début avril. Mais soyons honnêtes, je pense que ce n’était pas possible (pour moi) de parvenir à cette fin en sachant que je dois faire beaucoup d’autre chose à côté (comme chercher un boulot et c’est très chronophage ces choses-là). Mais j’ai fini le premier acte comme convenu avec moi-même.

    J’aimerai vous dire que je voudrais boucler l’acte II durant le mois de juin, mais ma situation actuelle ne me permet pas de passer trop de temps sur l’écriture. Puis il faut ajouter qu’au moment où j’écris ces mots, je suis malade et mon moral est dans les chaussettes, chaussettes qui se sont barrées en courant… BREF !

    Pour les autres projets, tous sont plus qu’un point mort.

     

    Le bon moment de ce mois de mai, ce fut les Imaginales. Malgré le mauvais temps certains jours, ce fut un super moment comme toujours ! En plus, j’y étais avec des amis et l’appart loué était super ! Comme toujours, une super convivialité, de super conférences, de super auteur.trice.s ! Que du bonheur pendant quelques jours loin des emmerdes et soucis du quotidien !

     

     

    À cette occasion, de nombreux.ses. invité. e. s ont bien voulu lancer les dés pour Histoires dés cube. Je ferais un article en particulier sur ce sujet pour remercier les 30 auteur.trice.s qui ont bien voulu me faire cette faveur !

     

    Histoires dé cube

     

    Le mois de juin arrive demain. C’est donc aussi la fin du Printemps de l’Imaginaire. J’ai atteint mon objectif de six livres lus. Mais pareil, j’en reparlerai dans un article dans quelques jours.

     

     

     

    Que dire de plus ? Par grand-chose. Pas vraiment d’objectif pour le mois à venir. On verra si je parviens à terminer l’acte II des Chimères Médicis. Je suis déjà en train de relire le premier acte, histoire de virer les fautes de frappe.

    On verra bien comment je profite du dernier mois avec la barre fatidique des 30 ans...

     


    votre commentaire
  • C’est un peu de retard que je vous livre ce bilan du mois d’avril. Je m’en excuse, mais j’ai eu une fin de mois et début de mai très « compliqués ». Maintenant, j’espère que ce sera plus calme.

     

    Alors bien que j’ai terminé de lire mes six livres pour le Printemps de l’Imaginaire, je continue de lire des ouvrages d’auteurs ou autrices françaises. Je n’ai plus le décompte, mais je pense que je suis proche de la dizaine. Il faut que je rééquilibre le quota de « genre » pour rester à l’égalité. Ceci dit, comme juin arrivera vite, je ne suis pas sûre de faire 50/50… en effet, il suffit que je lise un nombre impair de livres pour faire tomber cette égalité. Mais bon, sur le principe, ce sera bien.

     

     

    Pour l’écriture :

     

    Et bien j’ai réussi mon camp nano, avec non pas 10 000 mots, mais 30 000 (31 000 et des brouettes) !

     

    Demain y a.... May the 4th ! (retard)

    Ceci dit, je voulais écrire le premier jet des Chimères Médicis. Il me parait évident que, à moins d’y passer 8 h par jour (ce que je ne peux  pas me permettre hélas), au moins, que je ne pouvais pas parvenir à cet objectif. Surtout que j’ai eu une semaine de formation à côté de Paris (sans mon ordinateur). Mon roman se découpant en trois actes, je me suis fixé de conclure le premier acte d’ici la fin de cette semaine… pour le moment, c’est un peu compromis suite à ces derniers jours compliqués… Et demain May the 4 th. Mais bon, on va s’activer pour parvenir à cet objectif ! On y croit !

    Ensuite, il faudra écrire les deux autres actes. Ils seront peut-être moins « longs », car je passerai peut-être moins de temps à introduire les divers personnages, les backgrounds uchroniques et les complots ! Je vais me fixer comme objectif 1 mois = 1 acte, avec l’espoir d’aller plus vite (bon, surtout que je risque d’aller à un certain festival vosgien… mais chute, c’est encore tendu du slip).

     

     

    Tous les autres projets de nouvelles sont en pause à cause de cela. On verra si je peux me repencher dessus un de ces quatre.

     

    Ensuite, demain c’est grosse journée STAR WARS !!!!!

    Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis quelques années, le 4 mai est la fête des fans de la saga. Cela vient du jeu de mots, en anglais, sur May the Force be with you. En phonétique, on est très proche de May the 4 th. Bref.

    Donc demain, dès le levé (pour la piquouse de Tarkin, comme tous les matins Minus), c’est marathon ! À cette occasion, je vais tenter de me faire TOUS les films en débutant par Rogue One. Il y a quelque temps, j’avais vais un article sur la manière de voir les Star Wars (par ici). Perso, je vais faire « l’ordre des fans ». Parce que beaucoup trouvent cet ordre étrange, je vous assure qu’il propose un visionnage très agréable. En plus, le passage de RO et A New Hope se fait à merveille ! Une parfaire introduction à la saga !

     

    Un gros moment de détente et de bien-être en perspective.

     

    Voilà donc pour le mois d’avril. Un bon camp nano avec un projet qui avance lentement, mais surement. Et un mois de mai qui reste d’être chargé… Affaire à suivre !


    votre commentaire
  • Un mois de mars en demi-teinte, mais on va essayer d’en tirer le positif.

     

    Déjà, le festival Rue des Livres a été un super moment, avec de super gens ! Malgré le fait que je me suis bien coincé le cou comme il faut dimanche matin. J’espère que j’aurai encore l’occasion de faire ça l’année prochaine. L’équipe d’organisation est géniale et les autres bénévoles sont cools !

     

    Avec l’arrivée de mars, mon challenge du Printemps de l’Imaginaire a débuté. Et bien, j’ai lu mes six livres ! Enfin, mes six livres. J’ai fait des petits changements dans la PAL que je m’étais fixée. J’ai troqué « Porcelaine » d’Estelle Faye contre sa dernière sortie « Les Seigneurs des Bohen ». De plus, j’ai lu « La lune seule le sait » de Johan Heliot au lieu du « Manesh » de Stephan Plateau. Il faut dire que Johen Heliot était à Rue des Livres.

    Ceci dit, comme j’ai encore deux mois pour faire ce challenge, je pense que je vais parvenir à lire la PAL imposée. De plus, je vais tâcher de continuer d’alterner la lecture entre un auteur et une autrice, pour essayer de respecter la parité au maximum.

    Cinq livres sont déjà chroniqués. La dernière arrivera en début de semaine prochaine.

     

     

     

     

    Du côté de l’écriture :

     

    Bon, commençons par le moins drôle. Ma nouvelle « Mission D », avec Marie et Anthelme, n’a pas été retenue à l’AT Dragon. Tant pis. C’est le jeu.

    Toujours pas de nouvelle pour l’AT Vulnérable, mais Traverse et Parchemin ont indiqué que les choses avances. Croisons encore les doigts.

     

    Sinon, j’ai écrit un nouveau texte mettant en scène Bras-d’Airain. Un second est en cours de rédactions (j’aurai du finir hier, mais une contrariété culinaire m’a fait bouder toute la journée [oui, j’ai des sauts d’humeurs assez… bref]). De plus, trois autres textes sont prévus. Je ne me fixe pas trop d’objectifs pour leur rédaction. Surtout que le Camps Nano arrive. Mais j’avoue que j’aimerai bien réussir à mettre cette délicate fleur dans une dizaine de textes avant d’envisager d’en faire un projet « prioritaire ». Mais je me dis que faire dans l’année les trois textes déjà prévus, ce serait bien.

     

     

    Maintenant, aborder deux choses : Les Chimères Médicis et le camp Nano.

    Alors, dans le « Demain y a » du mois passé, je disais que le manuscrit était passé à la trappe à cause de ses trop nombreux problèmes. J’ai donc trituré mon cerveau, gribouillé beaucoup de pauvres feuilles de papier (et j’aime pas écrire à la main ! un truc psychosomatique), reposé à plat les complots, les buts des uns et des autres, l’objectif à long terme. Bref, j’ai souffert… surtout que je voulais que tout soit prêt pour le Camp Nano.

    Mais j’ai réussi ! (musique de victoire de FF). J’ai réussi à refaire une intrigue plus cohérente, des personnages plus importants avec des rôles mieux définis. Bon, un bémol, malgré mes efforts, je n’ai pas réussie à mettre une parfaire équité dans le ratio homme/femme. Cependant, comme j’ai décidé de prendre plus de liberté avec l’Histoire, je vais me permettre quelques éléments pour donner plus de force à certaines. Bref…

     

    Donc le Camps Nano débute demain. L’objectif fixé est de 10 000 mots. C’est peu. C’est vrai. Mais – excuse – je suis en formation une semaine et je ne vais pas pouvoir prendre mon ordi (logement sous tente). De plus, il est possible que j’aie un job pour les dernières semaines d’avril. À voir…

    Ceci dit, officieusement, j’aimerais faire le premier jet durant cette période. Un vrai challenge pour le coup… Surtout que je suis bien incapable d’estimer le nombre de mots, de signes, de pages et de tout ce que vous voulez (Les Seigneurs des Montagnes devait être une nouvelle à la base…)

     

     

    Allez, un dernier petit truc : les acteurs des mondes de l’Imaginaire ont lancé une pétition pour faire bouger les choses (marre d’être pris pour de la sous-littérature). Je vous invite donc à signer cette pétition en vue des États généraux de novembre.

     


    votre commentaire
  • Un petit mois de février encore une fois.

     

    Pour ce qui est de l’écriture :

    Je n’ai pas touché aux Seigneurs des Montagnes. Des idées sont apparues pour améliorer le manuscrit. Je le laisse encore reposer un peu avant de le reprendre. Mais, à un moment, il va bien falloir dire « stop » et proposer ce manuscrit. Il est compliqué pour moi de mettre un point d’arrêt, car je suis, hélas, une éternelle insatisfaite. De plus, comment proposer un manuscrit à un éditeur dans l’espoir qu’il puisse être accepté si, moi-même, je ne suis pas un minimum satisfait ?

     

    Le gros coup dur de janvier vint des Chimères Médicis (que j’abrège souvent en Chimères, mais ça prête à confusion avec la nouvelle du même nom, bref). Après relecture rapide du manuscrit où je bloquais, discussion de certains éléments avec des proches, il est apparu que mon texte ne tenait pas la route. Comme l’a dit ma sœur : à quoi ça sert de mettre des personnages aux pouvoirs surnaturels si de toute façon, tout ce qu’ils font peut être fait par des humains normaux, comme de simple espion ? Donc mon manuscrit, en l’état actuel des choses, n’est pas bon et je ne compte pas le garder.

    Cependant, je ne jette pas le projet à l’eau. Aussi, après des discussions avec une amie plus calée en Histoire que moi (surtout pour cette période), j’ai décidé que je pousserais l’uchronie beaucoup plus loin que prévu ! Actuellement, je pose tout sur papier, mes idées, mes envies, les liens entre les personnages, les complots, etc., pour donner plus de nettement à l’ensemble. Mon cerveau, c’est un peu trop le bordel (et il n’est pas très coopératif en ce moment). J’espère parvenir assez rapidement à mes fins pour me replonger dans un nouveau manuscrit (pourquoi pas pour le Camp Nano d’avril).

    Bref, je m’accroche.

     

    Sinon, la nouvelle Chimères continue de recevoir des avis positifs. Comme se sont des communications « hors blog », pas facile de les retranscrire quelques parts, car la source (FB) ne peut pas être vraiment reporté. Mais je suis contente de savoir que ce texte continue de plaire et ça presque 3 ans après sa sortie, en juin 2014 ! Mon petit best-seller à moi. ^^

     

    Je n’ai toujours pas de nouvelles pour l’AT Vulnérable. Espérons que cela vienne bientôt.

     

    J’ai tenté un nouvel AT, Dragon, chez Nutty Sheep. Advienne que pourra. Mais je croise les doigts pour ce texte que j’aime beaucoup, avec beaucoup de référence folklorique, et surtout mon duo de La dame aux hiboux, Marie et Anthelme.

     

    J’ai participé à deux expériences sympathiques pendant ce mois de février.

     

    La première fut l’atelier d’écriture organisée par Sophie Dabat, sur le thème des Chimères et créatures fantastiques. À cette occasion, j’ai écrit un petit texte de quelques pages dans l’univers de ma nouvelle Chimères (bouh comment j’ai choisi la facilité !!). J’avoue que cela m’a fait du bien de travailler avec quelqu’un pour l’amélioration d’un texte. J’ai pu voir en peu de temps sa qualité s’améliorer.

    J’espère que sa lecture plaira aux autres participants.

    Peut-être qu’un jour, ce court texte se joindra à une publication dans l’univers de Chimères… À voir…

     

    La semaine passée, j’ai participé au défi Sablier organisé par Samantha Bailly. N’écrivant plus (ou presque) depuis début janvier (mes seuls travaux d’écriture se sont limités à des corrections). Un moment sympathique que j’ai partagé avec la frangine Salyna.

    Mais surtout, cette expérience m’a bien remis le pied à l’étrier. J’ai enfin terminé ma nouvelle de l’univers Steampunk-sans-nom que je me jurai de finir toutes les semaines et qui trainait depuis des mois ! Mais j’ai aussi débuté un autre texte dans l’univers fantasy de Bras-d’Airain.

     

    Heureusement que j’avais dit « petit mois »…

     

    Pour les temps à venir, j’aimerai bien tenté un petit texte pour le prochain livre Merveilleux Scientifique à venir chez Rivière Blanche. J’aimerai bien trouver un sujet autour de l’archéo et évoquer les pères de l’archéo en France (notamment l’Abbé Breuil).

     

    Sans en dire trop non plus, il se pourrait que je bosse un texte pour un projet collectif. Mais rien n’est encore fait. Et surtout, il faut que mon texte soit de qualité suffisante. Affaire à suite !

     

    Dans les restes du monde :

    Je remercie les éditions Borealia qui m’a encore proposé plein de SP, donc le coup de cœur de la semaine passée, L’abécédaire polaire en langue des signes français.

     

    Début mars commence le challenge Le Printemps de l’Imaginaire auquel je me suis inscrite. J’ai constitué une PAL de six livres. J’espère que je parviendrais à tenir mon objectif !

     

    Au mois de mars, c’est aussi le Festival Rue des Livres à Rennes ! Cette année, il se tiendra les 18 et 19 mars aux Gayeulles comme depuis quelques années. Comme toujours, le festival est gratuit !

    N’hésitez pas à venir.

    Normalement, je serais bénévole sur le site durant les deux jours de joie et de bonne humeur. Je précise bien normalement, car il est envisageable que des obligations d’ordre professionnel me fassent décliner. Affaire à suivre et croisez les doigts pour moi !

    Pour en savoir plus, c’est par ici !

     

    Je serais absente le week-end à venir, car je suis à un stage, près de Bordeaux, pour apprendre à conter. Un stage que je fais dans le cadre de mon projet professionnel. À noter que c’est Salyna qui assurera le tirage des dés pour Histoires dés3.


    votre commentaire
  • Bon ok, pas demain, mais après-demain…

     

    Alors un petit mois de janvier.

    En premier lieu, j’aimerai remercier les éditions Lingva et Borealia qui m’ont proposé des SP ce mois-ci. J’avoue être heureuse de savoir qu’ils me font confiance et qu’ils acceptent les chroniques que je fais, bonnes ou mauvaises.

     

    Pour les choses plus sérieuses qu’est l’écriture, j’avoue que c’est un peu la tristitude.

    J’ai relu ma V.02 des Seigneurs des Montagnes. Outre faute d’orthographe, de grammaires, etc. (le genre de truc qui se corrige facilement), je dois dire que le récit est moins fastidieux à lire que la V.01. Ce qui est assez positif. Ceci dit, je pense qu’il y a encore pas mal de boulot à faire aussi bien sur le fond que sur la forme. Je pense qu’une V.03 va être nécessaire.

    J’attends le retour d’une amie pour m’engager plus avant sur le manuscrit. Ce qui me donne aussi du temps pour y réfléchir.

    Concernant Chimères, je suis en plein doute sur de nombreuses choses. Je continue de l’écrire même si j’avoue que je suis à la peine. En effet, j’ai décidé d’être plus audacieuse sur plusieurs points ce qui fait que beaucoup de change dans le texte. Du coup, dois-je reprendre à 0 alors que je dois être à près de 60 % du texte ou est-ce que je continue en indiquant la « cassure ». Je continue de l’écrire, mais je ne vois pas trop ça comme un choix : il faut écrire alors j’écris. De toute façon, je pense qu’une grosse réécriture sera à faire dans un second temps – qui sera peut-être une totale réécriture – mais au moins j’aurai une base. Mais soyons honnête, ce n’est pas très motivant, ni valorisant, de bosser sur quelque chose que l’on trouve mauvais.

    Mais bon, être autrice, ce n’est pas que de bons moments.

     

     

    Ma nouvelle pour l’AT L’eau toute une histoire n’a pas été retenue. Pas de surprise à ce niveau-là, car moi-même je trouvais qu’il y avait des choses qui n’allaient pas (sans que je sache comment y remédier) (— bouh la belle excuse pour dire qu’elle a fait un texte pourri ! ; — Conscience, la ferme !). J’espère trouver du temps cette année pour corriger cette nouvelle et lui donner plus de fond.

     

    J’ai toujours la nouvelle pour l’AT Vunérable en attente.

     

     

    Sinon, j’ai récupéré mes droits d’auteurs pour les trois textes que j’avais chez Lune Écarlates. Les anthologies Contes de l’ombre, Monstres à toute vapeur et Histoires de… Loups-Garous ne sont donc plus disponibles. Petit pincement au cœur tout de même, surtout pour La comptine, car ce fut ma première nouvelle publiée.

    Ceci dit, j’ai encore trois Contes de l’ombre en stock. Donc si vous en désirez un exemplaire, n’hésitez pas à me contacter.

    Quel avenir pour ces nouvelles ?

    Pour La comptine, je pense qu’il n’y en aura pas.

    Pour la Dame aux hiboux et L’esprit de la louve, elles font partie de mon projet steampunk sans noms. Donc, elles auront peut-être la chance d’avoir une révision en vue, un jour, d’une nouvelle publication. Mais pas demain, y a crêpes.


    2 commentaires
  • Cette année commence aussi avec un changement de situation vis-à-vis de mes trois textes, "La comptine", "La Dame aux hiboux" et "L'esprit de louve".

    En effet, ces derniers sont désormais indisponible car j'ai récupéré mes droits. Je ne suis donc plus autrice chez Lune Ecarlate depuis le 1er janvier de cette année.

    Un petit pincement au coeur tout de même car LE est la maison qui m'a mis le pied à l'étrillé.

     

     

    Les avenirs pour ces textes ne sont pas encore définis mais il est fort probablement que "La comptine" ne soit pas replubliée. Il s'agit par ailleurs de mon premier texte et je pense que si d'aventure elle devait l'être, un gros travail de réécriture et de corrections serait à refaire.

    Par contre, "La Dame aux hiboux" et "L'esprit de la louve" devrait, j'espère un jour, avoir une seconde vie. En effet, ces deux textes prennent place dans mon univers steampunk sans nom (ouai, ca commence à durer ce projet steampunk sans nom).

     

     

    Ceci-dit, j'ai encore deux textes disponibles si vous souhaitez découvrir ce que je fais :

    -Chimères (mon petit best-seller à moua si je peux me permettre) est toujours disponible en numérique chez Flammèche Editions.

    -Moreau, dans l'anthologie Folie(s) est encore éditié chez les Editions du 38, en papier et numérique,


    votre commentaire
  • Hoooooooooooo regardez là ! Des licornes !

    Kof kof kof…

     

     

    Bon, on ne va pas se mentir, niveau bilan cette année, ce n’est pas vraiment terrible… Il faut dire que personnellement, je n’ai par forcément été non plus dans une bonne phase : niveau professionnel, c’est difficile bien que j’ai eu qu’un contrat en fin d’année pour mon plus grand plaisir ; niveau perso, décès du grand-père paternel, diabète de Tarkin (mon chat) et AVC du Titi (le chat de ma sœur en pension chez moi ; mais qui va très bien maintenant) sans compter les disparitions qui m’ont parfois brisé le cœur (Carrie, tu seras toujours dans mon cœur) (eh oui, ça fait deux fois cœur, trois maintenant). Mais grâce à une prise en charge d’une amie, je remonte la pente et j’espère que je ne retomberai pas !  

     

     

    Mes objectifs de 2016 ne sont pas atteints, ne nous mentons pas.

     

    Pour ce qui est de la PAL et de la lecture, je ne dirais RIEN ! Je pense d’ailleurs que ça ne sert à rien ! Ça monte, ça monte, ça monte… Et pour les classiques, malgré quelques efforts, ce n’est pas encore ça… Mais je manque de motivation !!

    Niveau lecture, j’ai pu constater que je n’ai eu que peu de coups de cœur. Il me semble que le seul que j’ai eu concerne la BD de Yatuu « Pas mon genre ». Par contre, j’ai le vague souvenir d’avoir eu pas mal de déception…

    Je ne dirais rien non plus sur les challenges littéraires… je me déprime toute seule…

     

    Mais l’important, c’était l’écriture… Et là encore… Hooo des licornes !

    Non, soyons positifs ! J’ai fini la première phase de correction des Seigneurs des Montagnes (ouaiiis !!!), j’ai participé à des AT (ouaiiis !!!), j’ai remporté les camps Nano et le Nano (ouaiiis !!!), j’ai débuté un nouveau roman (ouaiiis !!!), j’ai écrit quelques nouvelles sans AT (ouaiiis !!!). Bon, je n’ai pas été retenu pour un AT, mais l’héroïne de ce texte a eu droit à deux autres nouvelles. Par ailleurs, j’ai toujours deux textes en soumissions. Croisons les doigts.

    Mais je pense que la chose la plus importante cette année à ce sujet, c’est de désormais de considérer l’écriture comme un projet professionnel, et plus juste un « hobby ». Décision importante s’il en est ! Je n’oublie cependant pas qu’un « second métier » va être nécessaire pour survivre…

     

     

    Je tenterai d’être plus égale dans le blog, mais comme mes divers projets professionnels (et pas que celui d’autrice) vont me prendre du temps, il est possible qu’il y ait moins d’activité.

    En parlant du blog, il risque d’y avoir un GROS changement. Je n’en dis pas trop pour le moment, car rien n’est encore fait et je risque de mettre un peu de temps avant que ce « mini-projet » ne se fasse.

     

    Les perspectives 2017 !

     

    Niveau lecture, je ne me fixe qu’un but : descendre la PAL !! Sans blague ?  

     

     

    Je ne renouvelle pas vraiment les challenges. Ceci dit, je poursuis le Francofou pour continuer de découvrir et faire découvrir des auteurs francophones et je retente le challenge « Le film de la semaine ». OK, ce n’est pas de la littérature, mais j’adore aussi le cinéma. Et bon sang, un film par semaine, ce n’est pas la mère à boire ! (oui, j’ai mis la « mère » parce que je n’ai rien envie de faire comme tout le monde… et que ça ne veut rien dire en plus.)

     

    http://lamagiedesmots.be/wp-content/uploads/2016/10/Challenge-Francofou-300x300.png
     
     

    Comme dit plus haut, il va y avoir du changement sur ce blog. J’espère parvenir à mes fins d’ici la moitié de l’année… surtout que je sais que je peux trouver de l’aide précieuse chez beaucoup de mes camarades.

     

    Pour ce qui est de l’écriture :

    — Faire la seconde phase de relecture et de correction des Seigneurs des Montagnes.

    — Envoyer le manuscrit des Seigneurs des Montagnes à au moins un éditeur dans l’année.

    — Finir le premier jet des Chimères Médicis et faire la première phase de relecture (et il va y avoir du boulot, car je vais changer d’axe).

    — Commencer et terminer ou reprendre et terminer un projet de roman. Le but est d’avoir écrit (au moins en premier jet) deux romans cette année.

    — Éventuellement, faire des AT si les sujets me permettent d’augmenter soit mon univers steampunk, soit mon univers d’héroci-fantasy. Les textes seront écrits même s’ils ne sont au final pas envoyés ! Na !

     

     

    Je crois que c’est tout pour cette année. D’une certaine manière, c’est ambitieux, mais je dois aller vers l’infini et au-delà !

     

    Et bien sûr… STAR WARS EPISODE VIII en fin d’année !!! Rhaaaaaaaaaaaaaa !!!!

     


    votre commentaire
  • Encore un mois assez pauvre. Et encore une fois, je m'en excuse.

    Pour donner un peu de vie, à ce blog, je poste désormais tous les lundis le podcast de Carbone 14, l'émission d'archéologieu de France Culture (qui a lieu le samedi soir).

    Pour les lectures, elles sont pauvres car fautes de temps.

    Comme excuses, je dirais que j'ai trouvé un emploi de technicienne de fouilles pour un mois. J'ai commencé le 23 novembre et je terminerai le 23 décembre. Autant vous dire que je suis trop contente d'avoir repris le terrain malgré la plluie, malgré le froid, malgré le vent 8D ! Le terrain c'est la vie ! Bref !

     

    Novembre, c'était le mois de NaNoWriMo.

    Demain, y a... ROGUE ONE !!!!!

    Bon, je crois que la bannière parle d'elle-même : 50005 mot écrits.

    Cependant, mon objectif était de terminer "Les Chimères Médicis". Hélas, celui n'est pas atteint. Deux raisons : 1) comme je ne sais pas prévoir mes récits à l'avance, je ne me suis pas rendu compte que cette histoire serait aussi importante. Pour la finir, je pense qu'il aurait fallut que je la travaille à plein temps ce que je n'ai pas pu faire ; 2) je pense que même en y bossant à plein temps, un mois aurait été limite.

    Mais je ne me décourage pas. Je vais essayer d'écrire un peu le soir (sans certitude car physiquement je suis morte le soir) et les week-end. J'espère terminer ce roman pour la fin de l'année. Allez, on y croit !

     

    J'ai actuellement deux textes soumis pour des AT : L'eau... toute une histoire et Vulnérable. J'attends les réponses.

     

    Je crois que c'est tout ce qu'il y a dire pour ce mois de Novembre plutôt productif niveau écriture.

    Décembre sera surement aussi calme à cause du boulot.... Mais surtout

    ROGUE ONE


    votre commentaire
  • On ne peut pas vraiment dire que l’activité du blog a été très intense : trois articles ce mois-ci. Je m’en excuse, mais je bosse sur pas mal de choses et du coup je suis un peu en manque de temps, principalement pour lire (comme je suis toutes mes journées devant l’écran et/ou devant du texte, si ce n’est les deux en même temps, j’avoue ne pas trop avoir envie de me lancer dans la lecture le soir). Vous m’en voyez désolée. Je ne suis pas sûre de pouvoir faire mieux en novembre. En effet, il y a le NaNoWriMo.

    De plus, j’ai eu des soucis perso qui m’ont bien taillé le moral : Titi, le chat de ma sœur de 17 ans (mais qui est un peu mon chat quand il est sous mon toit) a fait un AVC. Heureusement, j’étais présente et j’ai pu intervenir rapidement. Aujourd’hui, il va bien malgré quelques soucis d’équilibre (qui peuvent d’ailleurs être lié à ses problèmes d’oreilles). Bref, un coup dure pour moi… Sans parler des petites merdes quotidiennes de la vie d’une personne sans emploi qui en cherche… BREF ! J’ai connu de meilleurs mois d’octobre. Heureusement, les ami/e/s sont là.

    Demain, y a... Nano 2016

     

    Parmi les projets encombrants et que j’ai achevé, c’est terminé de corriger mon manuscrit des Seigneurs des Montagnes ! Alléluia ! Une épreuve assez dure. Je m’étais fixé l’objectif de finir pour la fin de ce mois. Mais comme cela trainait, j’ai modifié mes plans dans l’espoir de parvenir à finir les corrections en une semaine… Objectif que je n’ai pas atteint et que j’ai dû étalé sur deux semaines.

    J’ai été confronté à des problèmes que je n’avais pas prévus. Je pense que je n’étais pas préparé à ce défi de taille : jusqu’à présent, je n’ai corrigé que des nouvelles n’excédant pas 20 pages. J’en avais 255 pour les SDM.

    Et on peut dire que j’ai taillé dans le lard ! Le manuscrit a fait une sacrée cure d’amaigrissement : de 255 pages, je suis passée à 140 ; de 105 845 mots à 51 360 et de 662 214 signes à 305 601 !

    Je suis contente de moi, car j’ai vraiment passé un moment difficile. L’écriture est un travail solitaire avec ses doutes, mais la correction, c’est encore pire !

    Le manuscrit est en ce moment en repos. J’espère me dégoter du temps en décembre pour une première relecture de cette V.02 et envisager la V.02 améliorer voir une V.03 si nécessaire.

     

    Toujours en écriture, j’ai écrit ma nouvelle pour l’AT L’Eau… toute une histoire. Je ne suis pas persuadée que c’est le meilleur de mes textes, mais je le trouve sympa sur le fond. Le nombre de signes a été un peu contraignant, mais il faut faire avec. Je l’envoie ce soir après une relecture. Advienne que pourra.

    Je n’ai pas d’autre AT en perspective.

    J’attends les résultats pour l’AT Vulnérable.

     

    À partir de demain, c’est le Nano ! Grosse ambition cette année ! L’Écriture entrant dans le cadre de mes projets d’avenir (ou je rêve et alors ! *tire la langue*), je dois y mettre le paquet sans pour autant empiéter sur des activités plus vitales (genre trouver un boulot). Donc il ne s’agit pas seulement d’écrire 50 000 mots : il faut que le roman de ce nano soit finit à la date du 30 novembre ! Rien que ça ! Et plus c’est gros et plus c’est stressant. Je n’y suis pas allé par quatre chemins… ou le dos de la cuillère… comme vous voulez…

    Je m’attaque à l’écriture d’un projet que certain/e/s ont déjà pu aborder au travers de la nouvelle Chimères : Les Chimères Médicis. Ce sera une uchronie sur fond de fantasy… ou de la fantasy historique sur fond d’uchronie… Bref…

    Demain, y a... Nano 2016

    C’est pour cette raison que j’ai effectué du travail documentaire les mois passés. Hélas, les petits problèmes rencontrés en octobre (chat et manuscrit) ne m’ont pas permis d’aller aussi loin dans mes recherches que ce que je souhaitais, surtout que cette période historique est juste fascinante. Je n’abandonne pas mes recherches pour autant. Pour le nano, j’effectue un premier jet pour avoir la base et je consoliderai tout ça au fur et à mesure.

    Voilà le synopsis provisoire :

    1626.

    Marie de Médicis veut marier son fils Gaston d’Orléans à Marie de Montpensier, ce qui n’est pas gout de tout le monde. Favorable à cette union, Richelieu charge son meilleur agent de tout mettre en œuvre pour déjouer les complots...

     Pour le suivre au Nano, c'est par ici.

     

    Pour l’écriture, je crois que c’est tout.

     

    Je voulais aussi finir mes SP, mais comme je l’ai dit plus haut, je manque de temps (et un peu de motivation) pour la lecture. Cependant, je vais tâcher d’y remédier (surtout qu’il doit y avoir un « week-end 1000 pages » dans le mois).

     

    Je crois avoir tout dit.

    Mes objectifs sont clairs pour novembre : atomiser le nano !

    Ohhh une licorne !

     

    Bon samhain à tous !

    Demain, y a... Nano 2016

    (mon potimarron creusé maison)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique