• 20000 Lieues sous les mers

    "20 000 Lieues sous les mers" est un film de Stuart Paton aevc Allen Holubar, Dan Hanlon.

     

    Synopsis (en anglais car j'en ai pas trouvé un digne de ce nom en français) :

    Captain Nemo has built a fantastic submarine for his mission of revenge. He has traveled over 20,000 leagues in search of Charles Denver - a man who caused the death of Princess Daaker. Seeing what he had done, Denver took the daughter to his yacht and sailed away. He abandoned her and a sailor on a mysterious island and has come back after all these years to see if she is still alive and if the nightmares he has will stop. The daughter has been found by five survivors of a Union Army Balloon that crashed near the island. At sea, Professor Aronnax was aboard the ship 'Abraham Lincoln' when Nemo rammed it and threw the Professor, his daughter and two others into the water. Prisoners at first, they are now treated as guests to view the underwater world and to hunt under the waves. Nemo will also tells them about the Nautilus and the revenge that has driven him for all these years.

     

    Films :

     

     

    Critique :

    Ce film porte assez mal son nom, car c’est un mixte entre « 20 000 Lieues sous les mers » et « L’île mystérieuse ». Au nom, les scénaristes ont au moins pris la peine de lire les deux romans ! Mais il faut quand même dire qu’ils ont bien remixé le tout pour avoir une fin heureuse ! Les idées ne sont donc pas mauvaises. C’est d’ailleurs assez surprenant que le film ait osé mettre en avant les origines de Nemo, les autres films ayant préféré jouer sur le mystère.

    Je dirai qu’il faut quand même s’accrocher pour le regarder. C’est en N&B et muet. Non pas que l’ensemble soit dégueu, mais perso, je suis tellement imprégné par le film de Disney que j’ai eu un peu de mal à tout suivre.  Mais il y a quand même de très bonnes choses comme les plans sous marins. N’oublions pas que nous sommes en 1916, ils ne sont pas extraordinaires, mais ils sont une vraie prouesse pour l’époque.

     

    Deux le film : deux femmes. La fille d’Aronnax qui est surtout là pour faire jolie. D’ailleurs, tous les héros de 20 000 lieues sous les mers, Ned, le prof, Conseil, ne servent à rien ! On se demande même pourquoi les scénaristes ont laissé les trois hommes dans ce film. Il en va de même pour les hommes de l’île mystérieuse où la plupart ne servent à rien ! La seconde fille est la fille de Nemo. Je n’en dirai pas plus. Mais pareil, son rôle est très mineur.

    Quand on voit le capitaine pour la première fois, on se dit : merde ils ont peinturluré un blanc… Mais plus tard, on voit Nab le petit noir de l’île mystérieuse. Et là j’ai fait hooooooooooooooooooo. Le maquillage de Nemo vient probablement dut fait qu’ils ne devaient pas avoir un acteur indien sous la main. Par contre, je n’oublie pas qu’à cette époque, il y avait les lois ségrégationnistes. Nab sert les blancs et ne mange pas avec eux…

    Je ne dirais rien sur la pieuvre en plastique…

     

    Un film pas dégueu en fin de compte. Même si les deux livres ont été mélangés, il y a une certaine cohérence dans le récit, mais certains personnages ne servent vraiment à rien !

    À voir pour les amateurs !

    « Et pour quelques gigahertz de plus...Le Cycle du Graal, I, livre 2 : Les chevaliers de la Table Ronde »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :